Maos, trotskos, dodo

Note moyenne 
Jean-Christophe Buisson - .
" Ils aboyaient "comme c'est triste d'aimer le fric". Ils sont devenus les chiens de garde d'un capitalisme français dissous dans Le mondialisme. Ils... Lire la suite
7,50 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 12 novembre et le 18 novembre
En librairie

Résumé

" Ils aboyaient "comme c'est triste d'aimer le fric". Ils sont devenus les chiens de garde d'un capitalisme français dissous dans Le mondialisme. Ils affirmaient "le civisme c'est le fascisme". Ils créent des journées citoyennes. Ils disaient "l'art c'est de la merde". Ils célèbrent bidets de plâtre et tableaux blancs sur fond blanc. Ils rêvaient d'une société où il serait interdit d'interdire, où l'on jouirait sans entraves. Ils nous obligent à boucler notre ceinture et à baiser avec des préservatifs. Ils vomissaient la société du spectacle. Ils sont la société du spectacle. "

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/03/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-268-03919-6
  • EAN
    9782268039190
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    68 pages
  • Poids
    0.08 Kg
  • Dimensions
    12,0 cm × 18,0 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Christophe Buisson

Jean-Christophe Buisson est journaliste et essayiste. Il est né en mai 1968.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
7,50 €