Lettres d'un retiré - Grand Format

Note moyenne 
Valery Larbaud - Lettres d'un retiré.
La correspondance est un genre littéraire qui convenait à Valery Larbaud, apologiste de la lenteur. De son Bourdonnais natal ou de ses retraites étrangères,... Lire la suite
15,30 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 19 août et le 26 août
En librairie

Résumé

La correspondance est un genre littéraire qui convenait à Valery Larbaud, apologiste de la lenteur. De son Bourdonnais natal ou de ses retraites étrangères, il envoyait lettres et cartes postales, autant de traces pour mieux connaître la vie de cet homme retranché. Les lettres ici réunies, inédites ou introuvables, sont adressées à sa mère, à Paul Claudel, à Charles-Louis Philippe, à Marguerite Audoux, à Jacques Rivière, à Alain-Fournier, à Francis Jammes, à Léon Werth, à Edouard Dujardin, à Saint-John Perse, à Paul Morand, à Pierre Girard, à Charles Du Bos, à Emmanuel Lochac, à Edmond Jaloux, à Robert Tournaud et à Tristan Tzara.
Larbaud y parle de son travail, du Bourbonnais, de ses découvertes, de l'amitié, de ses voyages ; Ce ne sont pas des billets brefs et bâclés, mais des morceaux de littérature, un Baedeker de l'intelligence et de la modernité. Une invitation en Larbaldie.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/12/1992
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7103-0538-0
  • EAN
    9782710305385
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    216 pages
  • Poids
    0.219 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 19,8 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Valery Larbaud

Né à Vichy le 29 août 1881, Valery Larbaud est poète, nouvelliste, romancier et traducteur. Héritier d'une famille fortunée, il parcourt l'Europe à partir de 1898 à grands frais, continent qu'il chante dans Poèmes par un riche amateur ou Ouvres françaises de M. Barnabooth, avant de publier un roman, Fermina Márquez, et un premier recueil de nouvelles (Enfantines). Il fréquente tous les milieux littéraires.
Polyglotte, il fait connaître en France des oeuvres majeures de la littérature étrangère, dont celles de Samuel Butter et de James Joyce. Devenu aphasique en 1935, il finit sa vie paralysé. Il reçoit le Grand Prix national des Lettres en 1952 et meurt à Vichy en 1957.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Lettres d'un retiré est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
15,30 €