Les Soeurs de Solitude - Femmes et esclavage aux Antilles du XVIIe au XIXe siècle

Note moyenne 
Arlette Gautier - Les Soeurs de Solitude - Femmes et esclavage aux Antilles du XVIIe au XIXe siècle.
A la base de l'esclavage aux Antilles, où sévit le système de la plantation, on trouve le ravalement de l'esclave au rang d'une "marchandise" corvéable... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 23 avril et le 28 avril
En librairie

Résumé

A la base de l'esclavage aux Antilles, où sévit le système de la plantation, on trouve le ravalement de l'esclave au rang d'une "marchandise" corvéable et malléable à merci, mais - et c'est là où réside l'originalité de la thèse d'Arlette Gautier -, on constate une division sexuelle du travail : aux esclaves hommes, la technique, les outils, voire les armes, aux esclaves femmes, la fonction de reproduction, les travaux peu qualifiants, ce qui n'exclut ni sieur périllosité ni leur pénibilité. Et parce que le maître blanc perpétue dans l'esclavage sa propre idéologie du pouvoir viril, parce que l'esclave homme y trouve partiellement son compte dans des conditions qui restent inhumaines, l'abolition de l'esclavage n'entraînera pas la fin de la suprématie masculin et la domination de la femme par l'homme. Arlette Gautier, tout en procédant à une rigoureuse investigation scientifique, aborde le sujet à partir d'un point de vue dérangeant, celui des femmes revendiquant, à travers les vicissitudes de l'histoire, le juste prix de leur travail social, renvoyant presque dos à dos le maître blanc et le mari noir. Cependant, elle évite l'écueil de la simplification abusive, car l'esclavage demeure d'une grande complexité, et dans ce contexte impitoyable, la lutte pour la survie était un facteur qui déterminait tous les comportements. "Dévoiler cette histoire, nous dit l'auteur, c'est commencer à expliquer bien des problèmes actuels".

Sommaire

  • ORIGINES
  • MATERNITES ESCLAVES
    • L'incitation au mariage
    • Un regard qui se détourne
    • Faire désirer la maternité
    • XIXe siècle : moralisation et familles
    • L'ombre du blanc

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/06/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-1039-5
  • EAN
    9782753510395
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    272 pages
  • Poids
    0.45 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Arlette Gautier

Arlette Gautier est professeur de sociologie à l'université de Brest. Après avoir étudié l'esclavage aux Antilles françaises du point de vue des femmes, elle a enquêté sur les causes et les conséquences des aspects discriminatoires de la politique familiale depuis la départementalisation dans les DOM. La présente publication est une reprise de son ouvrage paru en 1985 aux Editions Caribéennes, augmenté d'une préface qui fait le point sur les nouvelles recherches sur l'esclavage antillais.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

20,00 €