Les prisons du roman (XVIIème-XVIIIème siècle). Lectures plurielles et intertextuelles de "Guzman d'Alfarache" à "Jacques le fataliste"

Note moyenne 
Jacques Berchtold - .
Cette étude originale met en évidence l'importance du thème de l'incarcération dans la formation du roman moderne (XVIIe-XVIIIe siècles). La matière... Lire la suite
60,06 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 semaines
Livré chez vous entre le 6 mai et le 4 juin

Résumé

Cette étude originale met en évidence l'importance du thème de l'incarcération dans la formation du roman moderne (XVIIe-XVIIIe siècles). La matière prédominante (menace d'emprisonnement, description de l'univers des geôles) est le reflet et le symptôme des inquiétudes d'un genre en plein essor, obsédé par le risque de censure mais dynamisé par des tours d'énonciation inédits et par la passion de l'affranchissement des contraintes. Héritiers de Socrate ou de saint Paul (la prison, épreuve de vérité), les picaros d'Aleman, Quevedo, Sorel, Cyrano, Lesage, Prévost, Voltaire ou Diderot brossent des caricatures burlesques de l'incarcération oscillant entre mobilité et fixité. Par des lectures astucieuses on redécouvre ces romans majeurs sous un éclairage nouveau - à l'ombre d'une Bastille encore inamovible.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2000
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-600-00465-3
  • EAN
    9782600004657
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    784 pages
  • Poids
    1.18 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 22,0 cm × 4,6 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les prisons du roman (XVIIème-XVIIIème siècle). Lectures plurielles et intertextuelles de "Guzman d'Alfarache" à "Jacques le fataliste" est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK