Les nouvelles frontières de la société française

Note moyenne 
Au cours des dernières décennies, les frontières du territoire français se sont refermées pour celles et ceux, désormais indésirables, en provenance... Lire la suite
15,00 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Au cours des dernières décennies, les frontières du territoire français se sont refermées pour celles et ceux, désormais indésirables, en provenance des pays non communautaires, qu'ils soient travailleurs, étudiants, demandeurs d'asile, enfants ou conjoints d'étrangers. Mais, parallèlement à ce phénomène d'autant plus manifeste qu'il est devenu objet de surenchère politique, d'autres frontières moins visibles se sont constituées à l'intérieur de l'espace national.
Raciales, ethniques ou religieuses, elles définissent des lignes de partage que la reconnaissance tardive des discriminations et la montée de revendications minoritaires ne permettent plus d'ignorer. Longtemps pensées séparément, les unes à travers la question immigrée les autres en termes de racialisation ces frontières extérieures et intérieures sont toutefois étroitement liées, tant dans les histoires familiales que dans les discours publics.
Résultat de quatre années d'enquête menées par une équipe de sociologues, anthropologues, historiens, politistes, juristes, psychiatres et psychanalystes, cet ouvrage met au jour les transformations contemporaines des identités et des altérités dans la société française.

Sommaire

  • GENEALOGIES ET FONDATIONS
    • Aux sources de la question raciale ; doctrines racistes et domination sociale
    • La barrière de la langue ; naissance de la condition d'assimilation linguistique pour la naturalisation
    • Invisibiliser par le logement ; de Sonacotra à Adoma
  • POLITIQUES ET PRATIQUES
    • L'exportation de la xénophobie de gouvernement ; de la politique européenne des frontières à la répression dans les pays limitrophes
    • La famille sous contrôle ; le durcissement des politiques de regroupement familial
    • Des policiers aux frontières ; la gestion ordinaire d'un centre de rétention
  • MOBILISATIONS ET ACTEURS
    • Soutenir les familles sans papiers ; l'engagement dans le Réseau éducation sans frontières
    • Les frontières de la lutte ; une mobilisation locale en faveur des réfugiés
    • Passeurs d'histoire ; l'inconfort des acteurs associatifs impliqués dans l'aide à la procédure d'asile
  • EXPERIENCES ET RESISTANCES
    • L'intériorisation de la frontière sous menace d'expulsion ; le quotidien des étrangers en situation irrégulière
    • Les corps-frontières ; atteinte physique et expertise médicale dans un centre de rétention administrative
    • Les audiences du 35 quater ; une procédure de jugement à la frontière

Caractéristiques

  • Date de parution
    23/08/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7071-7453-6
  • EAN
    9782707174536
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    590 pages
  • Poids
    0.59 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 19,3 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Didier Fassin

Didier Fassin, professeur de sciences sociales à l'Institut d'étude avancée de Princeton et directeur d'études à l'EHESS, est notamment l'auteur, à La Découverte, de Quand les corps se souviennent (2005) et Economies morales contemporaines (dir., avec Jean-Sébastien Eideliman, 2012).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés