Les murs du silence - Récit de trois femmes chiliennes, violence, identité, mémoire

Note moyenne 
Le récit que nous lisons paraît après de longues années de silence. Pour mesurer la difficulté et le courage de l'aventure collective - témoignage... Lire la suite
27,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 1 février et le 5 février
En librairie

Résumé

Le récit que nous lisons paraît après de longues années de silence. Pour mesurer la difficulté et le courage de l'aventure collective - témoignage puis écriture -, il faut savoir que ces trois femmes, au seuil de leur vie d'adulte, - ce moment de la vie où éclatent l'espérance et l'utopie - ont vécu une cassure dans leurs corps et leur âme : l'horreur de la répression, de la torture, de l'exil. Elles n'ont pas pu témoigner, mettre en mots, dénoncer, puis construire un récit de ce qu'elles ont subi que de nombreuses années après les faits.
Elles écrivent aujourd'hui à plus de cinquante ans. Qu'elles mesurent dans leur corps, les séquelles des tortures. Qu'elles constatent chez leurs enfants et leurs petits-enfants les traces de la répression. Il faut savoir qu'elles ont porté le poids des absents, qu'elles ont témoigné pour ceux qui ne pouvaient parler, pour ceux qui gardent le silence - parce que c'était trop dur, dangereux, enfoncé dans l'ordre de l'indicible - et aussi parce que beaucoup sont morts assassinés.
Elles désirent comprendre que la mort de leurs camarades et leur vie a un sens pour elles, pour leurs enfants et leurs petits-enfants, qu'il a un sens pour la reconstruction, le changement du Chili !

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/12/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-343-00790-8
  • EAN
    9782343007908
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    262 pages
  • Poids
    0.41 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Teresa Veloso Bermedo est née en 1951 à Concepcion. Sociologue, elle a été prisonnière politique, puis longtemps exilée en Suisse avec sa famille. Elle est retournée au Chili en 1990, où elle vit et où elle est très active. Edelmira Carrillo Paz est née en 1943 à Punta de Carampague (Chili). Prisonnière politique, elle a été en exil en Suède. Elle est aujourd'hui retraitée et habite à Concepcion. Elle poursuit ses engagements militants sociaux et politiques.
Ester Hernandez Cid est née en 1950 à Concepcion. Elle est assistante sociale et fut prisonnière politique en 1973. Elle habite à Concepcion avec sa famille depuis 1975, et a travaillé dans plusieurs collectifs de femmes. Toutes trois ont fondé le Collectif des femmes pour la mémoire.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
27,00 €