Les monnaies féodales

Note moyenne 
Arnaud Clairand et Michel Prieur - Les monnaies féodales.
Les monnaies féodales s'avancent parées de noms souvent extraordinaires : barberins, bugnes, carlins, dickens, engrognes, escalins, gigots, hardis,... Lire la suite
29,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Les monnaies féodales s'avancent parées de noms souvent extraordinaires : barberins, bugnes, carlins, dickens, engrognes, escalins, gigots, hardis, lions, massons, mites, niquets, patagons, patards, plaques, toisons. Frappées non par les rois mais par les princes, ducs, seigneurs, par les abbés et évêques, par les villes ou les régions, elles suivent de près non seulement l'Histoire de France, mais celles de leurs régions d'origine. Peut-on s'intéresser à la généalogie sans rechercher ce que ses ancêtres avaient comme monnaies, sans s'intéresser à des objets qu'ilq ont pu personnellement toucher ? Non, bien entendu : la numismatique féodale est sœur jumelle de la généalogie. Cherchons-nous nos racines ? Avec les monnaies féodales, nous pouvons les prendre en main : ces monnaies ont été frappées chez nous, ont circulé dans nos terroirs ; parlent de nos gens ; leurs symboles sont encore souvent ceux de nos régions.

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/05/2005
  • Editeur
  • ISBN
    2-903629-78-1
  • EAN
    9782903629786
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    336 pages
  • Poids
    0.54 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,0 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK