Les migrations impériales au Vietnam - Travail et colonisation dans l'Asie-Pacifique français, XIXe-XXe siècles - Grand Format

Note moyenne 
Durant la période coloniale, l'Indochine a été à la fois la source et le récepteur de flux entrelacés de migrants, vietnamiens ou " étrangers asiatiques... Lire la suite
26,00 € Neuf
Précommande en ligne
Livré chez vous à partir du 17 août
Précommande en librairie

Résumé

Durant la période coloniale, l'Indochine a été à la fois la source et le récepteur de flux entrelacés de migrants, vietnamiens ou " étrangers asiatiques ", principalement destinés à la " mise en valeur " : des migrants vietnamiens se sont déplacés en grand nombre, spontanément ou " organisés " par l'administration française, principalement du Nord vers le Sud, mais aussi en direction d'autres territoires de l'empire colonial ou vers la métropole.
Des immigrés ont aussi été recrutés dans les pays de la région afin de venir travailler en Indochine. L'historiographie internationale consacrée à " l'engagement colonial " de main-d'oeuvre rend très peu compte de la situation indochinoise. Ce livre ambitionne de combler cette lacune ; il voudrait aussi contribuer au renouveau des problématiques de ce champ de la connaissance historique. Pour ce faire, les études qui le composent conjuguent les approches de l'histoire, du droit, de l'anthropologie et de la littérature.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Eric Guerassimoff est professeur d'histoire contemporaine de la Chine, UFR Langues et Civilisations de ¡'Mie Orientale (LCAO) de l'université de Paris, membre du Cecsma, en délégation au sein de l'Institut français de recherche sur l'Asie de l'Est (IFRAE). Ses recherches portent sur l'histoire moderne et contemporaine de l'émigration chinoise Andrew Hardy est directeur d'études d'histoire du Vietnam k l'Ecole française d'Extrême-Orient (EFEO) et membre du Centre d'Asie du Sud-Est (CASE).
Ses recherches portent sur l'histoire des migrations et les relations inter-ethniques dans la péninsule indochinoise. Nguyen Thi Phuong Ngoc est directrice du Département d'Etudes Asiatiques (ALLSH) et de l'Institut de Recherches Asiatiques (UMR 7306, CNRS-AMU), Aix-Marseille Université. Emmanuel Poisson est professeur d'histoire d l'Université de Paris Diderot-Paris 7, membre de l'Institut français de recherche sur l'Asie de l'Est (IFRAE), spécialiste de l'histoire sociale et des techniques du Vietnam.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

26,00 €