Les métamorphoses du gras - Histoire de l'obésité du Moyen-Age au XXe siècle - Poche

Note moyenne 
La mutation des corps contemporains a fait de la minceur un signe majeur d'activité, de mobilité et d'autonomie jusqu'à voir dans l'embonpoint un échec... Lire la suite
10,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 2 février et le 4 février
En librairie

Résumé

La mutation des corps contemporains a fait de la minceur un signe majeur d'activité, de mobilité et d'autonomie jusqu'à voir dans l'embonpoint un échec inacceptable de la volonté. En retraçant la genèse d'une obsession actuelle, Georges Vigarello élabore avec finesse une histoire des sensibilités à travers les âges. Derrière des portraits de gloutons hauts en couleur et dépréciés, l'inventaire des techniques d'amincissement ou l'autopsie des corps adipeux, il montre que la dictature de l'apparence est fort ancienne – et multiforme.
Une oeuvre éclairante et salutaire à l'heure où la question de l'obésité est devenue une question de santé publique.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7578-6751-8
  • EAN
    9782757867518
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    384 pages
  • Poids
    0.248 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,8 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Georges Vigarello

Directeur d'études à l'EHESS, Georges Vigarello a publié de nombreux ouvrages qui composent les différentes facettes d'une oeuvre consacrée à la place du corps dans l'histoire. Il est notamment l'auteur du Sentiment de soi. Histoire de la perception du corps, XVIe-XXe siècle (Seuil, 2014).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

10,00 €