Les loteries royales dans l'Europe des Lumières (1680-1815)

Note moyenne 
Cet ouvrage est le fruit d’une recherche inédite sur les loteries royales, menée à partir de fonds d’archives parisiens, bruxellois et viennois.... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 28 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

Cet ouvrage est le fruit d’une recherche inédite sur les loteries royales, menée à partir de fonds d’archives parisiens, bruxellois et viennois. Cette recherche restitue le contexte et dévoile les véritables enjeux des loteries royales créées par les souverains au siècle des Lumières dans les grandes capitales européennes. Premier outil d’ingénierie financière, avec la banque royale qui lui est contemporaine, à être basé sur la confiance, les loteries sont à l’origine d’une utilisation inédite de l’espace public et de là, d’une rupture avec la culture du secret qui caractérisait les Etats absolus.

Sommaire

  • JEUX D'ETAT ET MORALE POLITIQUE
    • Loteries et utilité publique
    • Les plans de loterie : l'Etat et les entrepreneurs de chance
    • Loteries royales et crédit public
  • LOTERIES ET GOUVERNEMENT DES FINANCES
    • Administrer les loteries
    • La part du roi
    • Le défi comptable : calculer le bénéfice
  • LOTERIES ROYALES ET ESPACES PUBLICS
    • Guerre d'argent et guerre d'information
    • Loteries et opinion publique
    • Loteries et esprit critique

Caractéristiques

  • Date de parution
    23/10/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-0788-2
  • EAN
    9782757407882
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    180 pages
  • Poids
    0.29 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Un "impôt sur les imbéciles" , une "friponnerie" , un "jeu cruel" , un "fléau inventé par le despotisme" ... Les hommes des Lumières n'avaient pas de mots assez durs pour dénoncer la loterie royale, une institution que tous les Etats européens ont mis sur pied au XVIIIe siècle. Les souverains encourageaient donc la passion du jeu, l'oisiveté...

À propos de l'auteur

Biographie de Marie-Laure Legay

Marie-Laure Legay, Université Lille 3, UMR-CNRS 8529 Irhis, est agrégée d’histoire, elle est professeur des universités, spécialiste d’histoire politique et financière de l’Europe des Lumières, particulièrement reconnue pour ses travaux sur les assemblées représentatives de l’Ancien régime, l’histoire des finances et de la comptabilité publique, la construction de l’Etat moderne. En 2001, elle a publié chez Droz Les Etats provinciaux dans la construction de l’Etat moderne (XVII e -XVIII e siècles) ; elle est également l’auteur de La Banqueroute de l’Etat moderne : la gestion des finances publiques de Colbert à la Révolution, publié en 2011 aux éditions de l’EHESS, et de L’Histoire de l’argent publié chez Armand Colin en 2014.
Elle a dirigé Le Dictionnaire historique de la comptabilité publique 1500-1800 dans le cadre d’un programme de recherches soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €