Les grammoceratinae du toracien supérieur - Grand Format

Textes en français et anglais

Note moyenne 
La sous-famille des Grammoceratinae a fait l'objet d'une première étude approfondie de Gabilly (1976), à partir d'un matériel provenant de la région... Lire la suite
40,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 27 janvier et le 1 février
En librairie

Résumé

La sous-famille des Grammoceratinae a fait l'objet d'une première étude approfondie de Gabilly (1976), à partir d'un matériel provenant de la région du stratotype du Toarcien, puis d'un travail de thèse par Rulleau (1989) sur les ammonites de la région lyonnaise. Outre leur caractère purement régional, ces travaux étaient soit incomplets, Gabilly n'ayant considéré qu'une parée des genres rattachés à la sous-famille, soit inédits dans le cas de la thèse de Rulleau.
Par ailleurs, de nombreux travaux ultérieurs, soit en France, soit à l'étranger, ont apporté de nouvelles données sur ce groupe d'ammonites et sa répartition mondiale. Dans le domaine N.W. européen, le tronc principal, représenté par les Pseudogrammoceras et issu des Phymatoceratinae, se poursuit jusqu'à l'extinction du phyllum, par les Phlyseogrammoceras et les Hudlestonia. De cette lignée, vont se détacher successivement plusieurs rameaux latéraux : les Grammoceras d'abord, puis les Esericeras qui donnent aux Pseudolillia et enfin les Gruneria.
Les Podagrosites occupent une place à part, ce qui pose le problème de leur origine. Au niveau des espèces, des formes nouvelles ont pu être décrites, de même que l'on a pu discuter de l'appartenance vraisemblable ou non à la sous-famille, d'espèces méditerranéennes ou américaines.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/07/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-917151-98-3
  • EAN
    9782917151983
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    294 pages
  • Poids
    0.865 Kg
  • Dimensions
    20,8 cm × 29,2 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Docteur ès sciences, pharmacologue de profession et dirigeant d'entreprise, Pierre LACROIX s'est intéressé à la paléontologie depuis son enfance, lorsqu'il parcourait la campagne du Berry à la recherche de fossiles. Membre du Groupe français d'Etudes du Jurassique, de l'Association Paléontologique Française, Président d'un club de Minéralogie et de Paléontologie à Rennes (AGMFO), et aujourd'hui retraité, il continue de s'intéresser aux ammonites du Jurassique.
Louis RULLEAU est docteur en paléontologie et membre du Groupe français d'études du Jurassique. Retraité de l'enseignement, il travaille principalement sur la biostratigraphie et la systématique des ammonites du Lias supérieur et du Dogger. Parallèlement à ces activités scientifiques, il est un des animateurs de l'Espace Pierres folles et de la section "Géologie et paléontologie". Jean-Pierre Le Pichon adhère à l'AGMFO.
Il y rencontre Pierre Lacroix avec qui il se lie d'amitié. Jean-Pierre Le Pichon, ancien docteur en 3ème Cycle Electronique et HDR, et professeur des Universités, est en retraite depuis 2004. Depuis son enfance, François OVE parcourt le petit massif du Mont d'Or (69) à la recherche de fossiles. Titulaire d'un master en communication, il met ses compétences au service de la section "Géologie et paléontologie"

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
40,00 €