Les fonds souverains - Une puissance financière insensible aux crises

Note moyenne 
Henri-Louis Védie - Les fonds souverains - Une puissance financière insensible aux crises.
Qui pourrait donc s'offrir dans une seule journée Total, Axa, BNP, Crédit Agricole, Bouygues, l'Oréal, Michelin, Danone, LVMH ? Peut-être un Etat,... Lire la suite
31,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 21 octobre et le 23 octobre
En librairie

Résumé

Qui pourrait donc s'offrir dans une seule journée Total, Axa, BNP, Crédit Agricole, Bouygues, l'Oréal, Michelin, Danone, LVMH ? Peut-être un Etat, mais certainement pas une banque ou une multinationale, si importantes fussent-elles. Par contre, de nouveaux acteurs de poids, les Fonds Souverains, capables de mobiliser 4 000 milliards de dollars pourraient relever le challenge, et ce d'autant plus que les dix plus importants d'entre eux, contrôlent 90 % de ces 4 000 milliards. Certes, la crise financière ne les ont pas laissés indifférents, mais, malgré, de lourdes pertes financières enregistrées par un certain nombre d'entre eux, dans leur participation au sauvetage des institutions monétaires et financières, leur puissance n'en n'a pas été pour autant altérée, bien au contraire. C'est pourquoi ils apparaissent tantôt arrangeants, lorsqu'ils volent au secours des banques, tantôt dérangeants, lorsqu'ils font état de leurs richesses. En fait, ils ne sont jamais totalement arrangeants ou totalement dérangeants. Mais à un monde industriel en pleine crise, à la recherche de liquidités dont justement ils disposent, ils apparaissent insolents. Fonds peu ordinaires, les fonds souverains doivent leur existence à une double anomalie. La première concerne l'inégale répartition planétaire des ressources naturelles. Un développement économique planétaire à plusieurs vitesses caractérise la seconde. L'analyse de leurs stratégies montre que mis à part les fonds chinois, les critères managériaux l'emportent sur tout autre critère. C'est peut-être pour ceux qui en sont dépourvus, ce qu'il y a de plus dérangeant.

Sommaire

  • CHRONIQUE D'UNE PUISSANCE ANNONCEE
    • Définir les fonds : un problème de fond..
    • Un demi siècle d'existence
    • Une logique duale : rente et excédents
  • LES FONDS SOUVERAINS EN 2008
    • Une mondialisation déséquilibrée
    • Une double asymétrie d'information
    • Une règle commune : le diversité
  • ESSAI D'ANALYSE STRATEGIQUE, HORIZON 2030
    • L'économie des fonds souverains : une économie résiliente à la crise
    • Des stratégies managériales
    • Les fonds souverains : Horizon 2020-2030

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/10/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7472-1634-0
  • EAN
    9782747216340
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    230 pages
  • Poids
    0.41 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 23,8 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Henri-Louis Védie

Henri-Louis Védie, Docteur d'État ès-Sciences Economiques, diplômé d'Etudes Supérieures de Droit, est aujourd'hui Professeur Emérite du groupe HEC (Paris), Département Finance/Economie. Après avoir été professeur visitant à l'Académie du Commerce Extérieur de Moscou, à l'Université SGM de Varsovie et à l'Université Corvinus de Budapest, Henri-Louis Védie enseigne aujourd'hui à l'Université des Sciences Economiques de Belgrade, à Abu Dhabi-Université Paris Sorbonne et toujours bien sûr à HEC. Autour de dizaines d'articles, publiés en France et à l'étranger, et d'une douzaine d'ouvrages, celui-ci est le treizième consacré tantôt à la micro et à la macro-économie, tantôt à des sujets d'actualité ou au Maroc, dont il devenu un spécialiste reconnu, il est également consultant auprès de sociétés et d'organismes internationaux dont le conseil de l'Europe.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
31,00 €