Les enjeux de la généalogie (XIIe-XVIIIe siècle) - Pouvoir et identité

Note moyenne 
Germain Butaud et Valérie Pietri - Les enjeux de la généalogie (XIIe-XVIIIe siècle) - Pouvoir et identité.
Quand et pourquoi a-t-on commencé à écrire des généalogies dans l'ancienne France, celle d'avant la Révolution ? Cet ouvrage propose au lecteur... Lire la suite
20,30 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Quand et pourquoi a-t-on commencé à écrire des généalogies dans l'ancienne France, celle d'avant la Révolution ? Cet ouvrage propose au lecteur d'aujourd'hui, généalogiste amateur ou esprit curieux, un regard d'historien sur les généalogies anciennes et leurs auteurs à travers l'exploration de documents originaux. La généalogie prend naissance au Moyen Age en relation avec l'évolution des conceptions de la parenté mais aussi avec le développement d'une forme de culture savante fondée sur l'écrit.
Les textes à caractère généalogique revêtent très vite une multiplicité de formes, du simple feuillet manuscrit au livre imprimé, généalogies ascendantes ou descendantes, en ligne masculine ou féminine, sous formes discursives ou graphiques... La généalogie est, d'abord, une pratique nobiliaire, mais on découvre qu'elle intéresse également le monde roturier et qu'il existe des généalogies bourgeoises très anciennes.
Car si l'on doit faire sa généalogie pour prouver sa noblesse, on la fait tout autant pour légitimer son pouvoir, pour défendre ses droits ou pour transmettre à ses enfants une part de la mémoire familiale. Entre fable et érudition, la généalogie appartient au genre historique et cependant le dépasse, comme enjeu de construction identitaire et de prestige social.

Sommaire

    • Généalogie d'un genre: de la mémoire familiale aux généalogies imprimées
    • La généalogie, fille de l'histoire
    • Les usages de la généalogie
    • Profils de généalogistes
    • Le travail généalogique : enquête, critique, érudition
    • Fables généalogiques et falsifications : l'enjeu des origines

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/09/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7467-0864-7
  • EAN
    9782746708648
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    299 pages
  • Poids
    0.41 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Germain Butaud est maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Nice-Sophia Antipolis. Il est l'auteur d'une thèse intitulée " Guerre et vie publique en Comtat-Venaissin et à Avignon (vers 135o-vers 1450) ", récompensée par le Prix d'histoire militaire en 2002. Valérie Piétri est maître de conférences en histoire moderne à l'université de Nice-Sophia Antipolis.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés