Les données de l'enquête - Grand Format

Edition 2010 avec 1 Cédérom

Barbara Olszewska

,

Michel Barthélemy

,

Sandra Laugier

Collectif

Note moyenne 
Barbara Olszewska et Michel Barthélemy - Les données de l'enquête. 1 Cédérom
Les "données" sont au coeur des sciences sociales. Le recueil des données, l'analyse qui en est faite et la communication des connaissances produites... Lire la suite
20,00 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Les "données" sont au coeur des sciences sociales. Le recueil des données, l'analyse qui en est faite et la communication des connaissances produites à partir d'elles sont considérés habituellement comme les trois moments autour desquels s'organisent le travail et la réflexion des chercheurs. Cet ouvrage vise à poser à nouveaux frais la question des "données" de l'enquête à la lumière des développements technologiques récents qui affectent les modalités de leur collecte et de leur traitement.
Qu'est-ce qu'une "donnée" en sciences sociales ? Qu'appelle-t-on ainsi ? Quelle est la nature de ces opérations par lesquelles des occurrences sont extraites du champ social pour être constituées en "données" appropriées à un examen scientifique ? Dans des termes plus précis, qui sont ceux de John Dewey : quel est le rapport entre l'objet de l'enquête et l'environnement ? ou entre les données, l'objet et la situation de l'enquête ? C'est de telles questions que l'on souhaite aborder dans cet ouvrage, prenant acte notamment de recherches récentes menées sur la catégorisation et l'ordinaire dans le champ de l'ethnométhodologie, de la philosophie du langage, pragmatiste et néo-wittgensteinienne.
Dans ce cadre, la notion de donnée n'est pas séparable de celle de l'ordinaire, de l'accomplissement banal des actions et des situations de la vie courante par des participants se rendant mutuellement intelligibles leurs faits et gestes.

Sommaire

    • Le donné est-il un mythe ? Données sensibles et données de l'enquête
    • Les faits objectifs sont-ils des données de l'enquête ?
    • L'ordinaire comme donné
    • Les données : de quoi parle-t-on ? Pour la défense des"investigations conceptuelles"
    • Créativité de l'objet, inventivité des données : l'imagination sociologique dans et pour l'enquête de terrain
    • Données, contexte et savoir d'arrière-plan : audience, correction procédurale et pertinence législative dans un débat parlementaire syrien
    • La doublure d'une écriture des autres
    • L'ordinaire dans l'"ésothérique" : l'action instruite comme phénomène instructif
    • L'accord sur les données
    • Le vécu, le produit et le manifeste : observations sur un ordre conflictuel
    • Confidentialité et pseudonymes : préserver l'intégrité des données recouvrables

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-9527865-6-0
  • EAN
    9782952786560
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    308 pages
  • Poids
    0.48 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Les "données" sont au coeur des sciences sociales. Le recueil des données, l'analyse qui en est faite et la communication des connaissances produites à partir d'elles sont considérés habituellement comme les trois moments autour desquels s'organisent le travail et la réflexion des chercheurs. Cet ouvrage vise à poser à nouveaux frais la...

À propos des auteurs

Barbara Olszewska est sociologue, Maître de Conférence à l’Université de Compiègne (Costech), elle étudie les pratiques d’expression et de catégorisation dans diverses situations d’apprentissage (art, cinéma, danse, handicap, ingénierie) où elle cherche à comprendre les raisonnements qui s’y trouvent déployés. Elle appuie ses enquêtes sur l’ethnographie de l’action et le film de recherche. Elle est l’auteure de nombreux articles dont : "Sincronizzazione delle attività e produzione di un collettivo", Discipline Filosofiche, XV, I, pp.275-306.
(N° Spécial : La svolta pratica in filosofia Vol.2 Dalla filosofia pratica alla pratica filosofica, sous la dir. De R.Brigati & R. Frega, 2005). ; "Les systèmes d’aide : entre expertise et sens commun", Intellectica, n° 44, p. 159-196, 2006 ; "Réfléchir avec les yeux et avec les mains. Les routines et la résolution de problème", in A.Ogien et Ch. Chauviré (Eds.), La régularité. Habitude, disposition et savoir-faire dans l'explication de l'action, Paris, Ed.
de l’EHESS, p.235-265 (« Raisons Pratiques », n°13, 2002 ) ; (avec L. Quéré), "Erreurs, fautes et incongruités", in L. Quéré et C. Chauviré, A. Ogien (eds.), Dynamiques de l’erreur, Ed. de l’EHESS, p. 167-205 (« Raisons Pratiques », n°19, 2009). Michel Barthelemy est sociologue au Centre d’Etudes des Mouvements Sociaux, Institut Marcel Mauss. Il travaille sur les questions relatives aux médias, à l’espace public, au raisonnement ordinaire.
Il a publié divers articles sur ce thème, dont : « Anticipation et action : le jeu des perspectives temporelles dans la constitution et la résolution d’un problème public européen », Quaderni, Hiver 2003/2004, pp. 37-56 ; “L’information et les étapes de la connaissance journalistique face à la critique », Réseaux, vol 25, n° 143, 2007, pp. 177-228 ; « La production interactionnelle des différents publics d’un « problème » dans le cadre d’un débat télévisé », in Dupret B.
& Ferrié J.-N. (sous la direction de), Médias, guerres et identités : Les pratiques communicationnelles de l’appartenance politique, ethnique et religieuse, Editions des archives contemporaines, 2008 : 131-158. Sandra Laugier est professeur de philosophie de la connaissance à l’Université de Picardie Jules Verne, membre du CURAPP et ancien membre de l’Institut Universitaire de France. Son actuel champ de recherche est la philosophie du langage ordinaire, ainsi que la philosophie morale d’inspiration wittgensteinienne.
Parmi ses publications : Du réel à l’ordinaire, la philosophie du langage aujourd’hui, Vrin, 1999 ; Wittgenstein, métaphysique et jeux de langage, PUF 2001 ; Husserl et Wittgenstein : de la description de l’expérience à la phénoménologie linguistique (éd. avec J. Benoist), Olms, Hildesheim, 2004 ; L’ordinaire et le politique (éd. avec C. Gautier) PUF-CURAPP, 2006 ; Wittgenstein : Les sens de l’usage, Vrin, 2009 ; Wittgenstein : Le mythe de l’inexpressivité, Vrin, 2010.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK