Les chercheurs d'eau - Sourciers et géobiologues, une enquête ethnologique (Broché)

  • Georg (Editeur)

  • Paru le : 01/12/1999
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
L'acception communément admise lorsqu'on évoque le sourcier, c'est "celui-qui-cherche-de-l'eau". Elle n'est pas fausse, mais elle est insuffisante.... > Lire la suite
25,00 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
L'acception communément admise lorsqu'on évoque le sourcier, c'est "celui-qui-cherche-de-l'eau". Elle n'est pas fausse, mais elle est insuffisante. Son "don" et la place que lui confère ce don font de lui un recours dès lors qu'une situation anormale et/ou pathologique est vécue, et qu'elle résiste à toute explication. Le sourcier est celui qui " sent " ce qui est invisible pour le commun des mortels. Il est celui qui cherche la source, et la source n'est pas nécessairement liée à l'eau. Intermédiaire entre les mondes, messager des forces en présence, il est presque malgré lui un thérapeute. Même si ses lois sont rudes, la nature est son alliée : à ceux qui savent la "sentir" elle fournit toutes les informations dont ils ont besoin. Les siècles passés ont assimilé sourcellerie, pratiques divinatoires et bluff. L'entrée en force de la géobiologie, approche qui se veut " scientifique ", fournira l'occasion au sourcier de s'affranchir de cette image. Bien qu'elle introduise de nouveaux concepts et un canevas explicatif au "ressenti" sourcier, elle n'est pourtant pas aussi éloignée qu'elle le voudrait des croyances et des pratiques non rationnelles. Dès lors le problème qui se pose actuellement au sourcier et au géobiologue est celui-ci : cette grille de lecture, tissée dans une juxtaposition d'éléments, peut-elle garantir la fiabilité nécessaire à une identification du problème et une action thérapeutique ? Certes, sourcellerie et géobiologie sont dorénavant indissolubles, mais la question reste entière : qu'est-ce qui fait de certains hommes des médiateurs, à l'instar de ce qui, dans d'autres cultures, est désigné par le terme "chaman"? Intriguée par ces phénomènes, l'auteure a été "initiée" à la pratique sourcière ; elle a expérimenté, observé, écrit. Voici ce qu'elle en dit, après plus de dix ans auprès des sourciers.
    • Ma place d'ethnologue aux côtés des sourciers : l'observation participante
    • Histoire, théories et pratiques sourcières
    • L'enquête
    • Weltanschauung et praxis sourcière
    • Sourcellerie, géobiologie et nouveaux paradigmes
  • Date de parution : 01/12/1999
  • Editeur : Georg (Editeur)
  • ISBN : 2-8257-0663-9
  • EAN : 9782825706633
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 332 pages
  • Poids : 0.435 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 22,5 cm × 1,7 cm

Biographie d'Anne Jaeger-Nosal

Après ses études de philosophie, de langue arabe, turque et persane, de sciences de l'éducation, après de multiples voyages - notamment en Asie - l'auteure enseigna la philosophie avant d'intégrer l'équipe éducative d'un lycée français. Parallèlement elle assure des cours d'épistémologie et d'étude comparée des civilisations à l'université. Elle avait commencé une thèse de philosophie lorsqu'elle rencontra les Sourciers. Ce fut un changement de cap : la thèse devint une thèse d'ethnologie, soutenue à l'Université de Strasbourg en janvier 1998 et donne, ensuite, naissance à ce livre.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Anne Jaeger-Nosal - Les chercheurs d'eau - Sourciers et géobiologues, une enquête ethnologique.
Les chercheurs d'eau. Sourciers et géobiologues, une...
25,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK