Les céramiques d'Oman et l'Asie moyenne. Une archéologie des échanges à l'Age du Bronze

Note moyenne 
Sophie Mery - .
Aujourd'hui, la péninsule d'Oman reste un terrain pionnier pour l'archéologie protohistorique. Sur le terrain, les recherches se sont multipliées ces... Lire la suite
45,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 17 mars et le 20 mars
En librairie

Résumé

Aujourd'hui, la péninsule d'Oman reste un terrain pionnier pour l'archéologie protohistorique. Sur le terrain, les recherches se sont multipliées ces vingt dernières années aux Emirats arabes unis et au sultanat d'Oman, tant dans les oasis que le long des rives du golfe Arabo-Persique et de l'océan indien. Les résultats de ces recherches s'intègrent aux travaux menés sur la Mésopotamie et la civilisation de l'indus, mais dépassent le cadre des relations nouées à l'échelle de l'Asie moyenne : au cœur des problématiques développées dans la péninsule d'Oman, certains thèmes sont en effet majeurs, comme la formation des oasis et les processus de complexification sociale à l'Age du Bronze. L'apparition d'une production céramique locale est tardive dans la péninsule d'Oman comparée à ce que l'on a pu observer dans d'autres régions de l'Asie moyenne. Elle n'est attestée en effet qu'au début de l'Age du Bronze ancien (fin du IVe millénaire av. J.-C.), période qui correspond à une mutation importante du système technique avec un transfert probable de certaines pyrotechnologies à partir des confins indo-iraniens. Quantitativement, la production céramique reste relativement peu importante dans la péninsule d'Oman jusqu'à l'Age du Fer (vers 1300 av. J.-C.). De ce fait, les récipients en terre cuite y ont longtemps gardé une valeur d'échange certaine. L'étude de la céramique de l'Age du Bronze, objet de ce livre, combine trois approches méthodologiques : étude du contexte chronologique et spatial, analyse fonctionnelle et stylistique (formes, décors et traits techniques), caractérisation pétrographique et chimique des matériaux. Plusieurs productions locales et régionales ont été caractérisées et différenciées des productions importées des régions voisines - Irak, Iran, Pakistan. Sophie Méry a déterminé des zones potentielles de production céramique et mis en évidence plusieurs formes d'échange entre des aires géographiques dont le développement culturel était très divers à cette époque. L'auteur a aussi cherché à préciser le degré d'intégration des récipients en terre cuite dans la culture matérielle des sociétés locales. Les méthodes employées ont donc permis d'utiliser la céramique comme un marqueur significatif de l'organisation de la production et de l'état des échanges dans la péninsule d'Oman à l'Age du Bronze.

Sommaire

  • CADRE, PROBLEMATIQUE ET METHODOLOGIE
    • Contexte
    • Procédure d'analyse et interprétation globale des données
  • ANALYSE DES TYPES DE PRODUCTION DATES DE L'AGE DU BRONZE ANCIEN
    • Les céramiques fines rouges d'Iran et d'Oman
    • Les céramiques sableuses rouges omanaises
    • La céramique mésopotamienne de période Hafit
    • Les céramiques grises d'Iran et du Pakistan
    • Les céramiques Indus
  • PREMIERES ANALYSES DES TYPES DE PRODUCTION DATES DE L'AGE DU BRONZE MOYEN ET RECENT
    • Les céramiques omanaises de Hili et de Shimal
  • CONCLUSIONS
    • Dynamique culturelle et réseaux d'échange.

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/09/2000
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-271-05792-2
  • EAN
    9782271057921
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    314 pages
  • Poids
    1.18 Kg
  • Dimensions
    22,1 cm × 28,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les céramiques d'Oman et l'Asie moyenne. Une archéologie des échanges à l'Age du Bronze est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
45,00 €