Le socialisme malade de la social-démocratie - Grand Format

Note moyenne 
Au terme d'un siècle et demi d'existence qui a façonné l'Europe et marqué le monde, la ­social-démocratie a-t-elle encore un avenir ? Assistons-nous... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 29 septembre et le 2 octobre
En librairie

Résumé

Au terme d'un siècle et demi d'existence qui a façonné l'Europe et marqué le monde, la ­social-démocratie a-t-elle encore un avenir ? Assistons-nous à la fin d'un cycle politique et social, ou au contraire, les restes de la social-démocratie sont-ils moins inutiles qu'il n'y paraît de prime abord ? Ce qui est mort dans le socialisme apparaît clairement au terme d'un parcours, basé principalement sur cinq pays à l'origine de la social-démocratie, Allemagne, Belgique, France, Grande-Bretagne et Suède.
Au moment où il sombrait en Europe, le socialisme semble avoir retrouvé sa radicalité outre-Atlantique avec Bernie Sanders et Alexandria Ocasio-Cortez. Le legs du socialisme, produit d'une histoire séculaire, permet-il de formuler à présent l'hypothèse d'une gauche de gauche ? Rien n'est sûr pour l'avenir. Dans le monde d'après le coronavirus, l'extrême droite national-populiste est prête à occuper partout l'espace laissé vacant par la social-démocratie défaillante.
L'hypothèse socialiste radicale pourrait briser cet élan destructeur et porter l'espoir d'une perspective politique émancipatrice. Le legs subversif du socialisme est multiple, comme les classes populaires. Il doit pouvoir s'incarner dans toutes les sensibilités de la gauche, socialiste rénovée, gauche radicale et écologiste.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Matéo Alaluf

Mateo Alaluf : Professeur émérite de sociologie à l'Université libre de Bruxelles. Ses recherches portent sur le travail, le chômage, la formation, l'immigration et le mouvement ouvrier. Il est l'auteur, entre autres, de : Contre l'allocation universelle (avec Daniel Zamora, Jean-Marie Harribey et Seth Ackerman), chez Lux Editeur, 2016 ; Contre la pensée molle, chez Couleur livres, 2014 ; Mesures et démesures du travail (avec Pierre Desmarez et Marcelle Stroobants), aux éd.
de l'Université de Bruxelles, 2012 ; Changer la société sans prendre le pouvoir. Syndicalisme d'action directe et renardisme en Belgique, aux éd. Labor, 2005.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

18,00 €