Le silence des Harkis

Note moyenne 
Laurent Muller - Le silence des Harkis.
Plus de trente-cinq ans après la fin de la guerre d'Algérie, la population franco-musulmane rapatriée (F.M.R.) ne peut être considérée comme une... Lire la suite
20,85 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 19 décembre et le 23 décembre
En librairie

Résumé

Plus de trente-cinq ans après la fin de la guerre d'Algérie, la population franco-musulmane rapatriée (F.M.R.) ne peut être considérée comme une communauté. A ce sujet, la première partie de cet ouvrage présente la biographie d'une vingtaine d'enfants de harkis rencontrés en Alsace et dans le Vaucluse. Après avoir souligné l'extrême hétérogénéité de ses membres, la seconde partie décrit cette même population au regard de son rapport complexe à l'égard du passé. Elle traite de la mémoire paternelle et des silences qui continuent à planer au sein de la plupart de ces familles. La troisième partie s'ouvre sur l'évocation des ouvrages ayant contribué à la longue et difficile réhabilitation de ces anciens supplétifs de l'armée française. Elle évoque ensuite les modalités de l'instrumentalisation d'une mémoire collective ayant contribué au passage de cette population d'une image de coupable à celle de victime. La quatrième et dernière partie interroge l'identité problématique des enfants de F.M.R. Après plusieurs générations, on peut se dire fille ou fils de harki, on peut encore être désigné ou s'autodésigner comme harki. Autant de cas de figures que de stratégies individuelles visant respectivement à mettre en avant un aspect caché de son identité, à stigmatiser, ou à restaurer sa dignité.

Sommaire

  • ENTRE DISTANCE ET PROXIMITE
    • Les locataires du foyer Prechter
    • Les porte-parole
    • Quatre étudiantes de l'université de Strasbourg
    • Les enfants des camps
    • Une fratrie recomposée
  • LE TRAVAIL DE LA MEMOIRE
    • L'enseignement de la guerre
    • La mémoire familiale des Harkis
    • La transmission de la mémoire paternelle
    • Les conséquences d'un déni de mémoire
  • L'INSTRUMENTALISATION DE LA MEMOIRE COLLECTIVE
    • L'été de la révolte contre l'oubli
    • De la plainte à la revendication
    • La démarginalisation de l'Islam
  • L'IDENTITE PROBLEMATIQUE DES ENFANTS
    • L'exil intérieur des Harkis
    • La double stigmatisation
    • Repli communautaire et identité complexe.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Laurent Muller

Docteur en sociologie à 31 ans, Laurent Muller occupe un poste de chargé d'études au CERIS (Centre d'Etude et de Recherche sur l'Intervention Sociale). Il est également enseignant à l'Ecole Supérieure en Travail Educatif et Social ainsi qu'à la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Marc Bloch de Strasbourg.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,85 €