Le siège de Londres et cinq autres nouvelles - Volume 3, l'Angleterre

Note moyenne 
Henry James - Le siège de Londres et cinq autres nouvelles - Volume 3, l'Angleterre.
« Nul doute que j'avais une prescience mystique du goût que je prendrais un jour pour la ténébreuse Babylone moderne » écrit Henry James en se souvenant... Lire la suite
12,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

« Nul doute que j'avais une prescience mystique du goût que je prendrais un jour pour la ténébreuse Babylone moderne » écrit Henry James en se souvenant de son premier séjour à Londres, datant de 1869. Si l'Italie est pour lui « une belle nymphe débraillée », son deuxième amour le porte vers cette « brave matrone mariée » qu'est l'Angleterre, et dont il épouse le mode de vie. L'Angleterre est pour James la terre d'une sorte de poésie des mœurs, de personnages élégants et délicats avec leur vive sensibilité vibrant sous une réserve courtoise, et aussi leur snobisme archaïque et menacé.
Et puis c'est bien sûr le pays de sa langue et de sa carrière littéraire, ses œuvres y étant publiées, tout en l'étant simultanément aux États-Unis. Son influence sera considérable sur toute une jeune génération anglaise du début du XXe siècle, dont d'une certaine manière Virginia Woolf. Ce volume comprend : Un pèlerin passionné, Un épisode international, Le Siège de Londres, Lady Barberina, Une vie à Londres, Les Mariages.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/06/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7291-1938-6
  • EAN
    9782729119386
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    600 pages
  • Poids
    0.354 Kg
  • Dimensions
    11,5 cm × 16,4 cm × 2,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Henry James

Né à New York en 1843, mort à Londres en 1916, Henry James qui prit la nationalité anglaise un an avant sa mort, est l'écrivain qui a dépeint le plus finement la distance, qui n'a cessé depuis de s'élargir, entre l'esprit européen et la sensibilité américaine. C'est à Londres où il s'établit à partir de 1876 qu'il écrit ses plus grands chefs-d'œuvre. Une série d'études sur la femme américaine dans un milieu européen fut inaugurée par Daisy Miller (1878).
Le thème opposant innocence américaine et sophistication européenne se retrouve dans Les Européens (1878), Washington Square (1880), Les Bostoniennes (1885) et « Reverberator » (1888) et atteint sa conclusion avec Les Ambassadeurs (1903) où la civilisation est définie comme « la tradition ininterrompue de culture que l'Europe occidentale hérita du monde antique ». La Différence a publié : Retour à Florence (1983), La Source sacrée (1984), Heures italiennes (3e éd.
2006), Une vie à Londres (1986, 2e éd. 2003), L'Autre Maison (1987, 2e éd. 2005), Esquisses parisiennes (1988, 2006), « Reverberator » (2003), Le Sens du passé (1991, 2e éd. 2007), La Scène américaine (2e éd. 2008), Œuvres complètes I : Nouvelles 1864-1875 (1990), Œuvres complètes II : Nouvelles 1876-1888 (1992), Œuvres complètes III : Nouvelles 1888-1896 (2008) et Œuvres complètes IV : Nouvelles 1896-1910 (2009).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le siège de Londres et cinq autres nouvelles - Volume 3, l'Angleterre est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK