Le roman-monde d'Edouard Glissant - Totalisation et tautologie (Broché)

  • Presses Université Laval

  • Paru le : 12/02/2009
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
S'appuyant sur un corpus de six romans d'Edouard Glissant (La Lézarde, Le Quatrième siècle, Malemort, La Case du commandeur, Mahagony et Tout-monde),... > Lire la suite
32,00 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
S'appuyant sur un corpus de six romans d'Edouard Glissant (La Lézarde, Le Quatrième siècle, Malemort, La Case du commandeur, Mahagony et Tout-monde), publiés entre 1958 et 1993, l'auteur montre comment Glissant se livre, dans son œuvre, à une véritable refondation du monde, avec la ferme volonté de construire quelque chose de grandiose et d'atteindre à une vérité. Parti d'une revendication nationaliste avec La Lézarde (Prix Renaudot), Glissant s'efforce, dans Le Quatrième siècle, d'inventer, grâce à une fiction généalogique, les mythes fondateurs et les légendes de la nation projetée. Mais, cette œuvre qui s'écrit inscrit les tribulations de l'itinéraire de son créateur. Après avoir dressé, dans Mahagony, un bilan romancé de son entreprise initiale, il la réoriente, d'abord vers le bassin caraïbe, puis en direction de ce qu'il baptisera le "Tout-monde ". Ainsi conçue, l'œuvre de Glissant est donc une puissante et extraordinaire machine à produire du sens, de la représentation et de la fiction. Mais, l'écrivain ne se contente pas de proposer à son lecteur le monde refondé par le roman. Par une batterie de stratégies discursives - expression qui réfèrera ici à la fois au texte et à son contexte de production -, Glissant impose à son lecteur le sens et l'ordre du monde nouveau. Le titre, les épigraphes, l'intertextualité, la mise en abyme, le métatexte, noyautent et envahissent les diégèses, dictant au lecteur le commentaire de l'auteur sur son œuvre, et paralysant la lecture critique.
  • LA QUETE ET L'ECART
    • Dispositions
    • Positions
    • Prises de position
  • MICROCOSME ; L'ŒUVRE COMME REFONDATION DU MONDE
    • Une histoire surdéterminée
    • Passé rêvé, présent désenchanté
    • Quand le monde s'ouvre
  • L'ECRIVAIN, FIL D'ARIANE DE L'ŒUVRE-LABYRINTHE
    • Le monde refondé : de la totalité à la tautologie
    • Le métatexte et la dictature du sens
    • La dissémination et l'éclatement de la figure de l'auteur
  • Date de parution : 12/02/2009
  • Editeur : Presses Université Laval
  • Collection : Intercultures
  • ISBN : 978-2-7637-8768-8
  • EAN : 9782763787688
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 311 pages
  • Poids : 0.415 Kg
  • Dimensions : 15,0 cm × 23,0 cm × 1,4 cm

Biographie de Katell Colin

Katell Colin est stagiaire postdoctorale à l'Université d'Ottawa. Son projet de recherche porte sur la relation entretenue par les romanciers antillais à la figure de l'ancêtre africain. Sa thèse de doctorat, soutenue en mai 2006 et qui portait sur l'œuvre d'Edouard Glissant, a été dirigée par Justin Bisanswa, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en littératures africaines et en Francophonie, dont elle a été l'assistante entre 2002 et 2006. Katell Colin a participé à de nombreux colloques internationaux et publié des articles dans différentes revues, notamment Présence francophone, Tangence, Palabres et Études françaises.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Katell Colin - Le roman-monde d'Edouard Glissant - Totalisation et tautologie.
Le roman-monde d'Edouard Glissant. Totalisation et tautologie
32,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK