Le moi et l'intériorité

Note moyenne 
Gwenaëlle Aubry et Frédérique Ildefonse - Le moi et l'intériorité.
Les études ici rassemblées visent a évaluer la légitimité et la pertinence de deux concepts usuels, le moi et l'intériorité, dans l'Antiquité... Lire la suite
32,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 novembre et le 21 novembre
En librairie

Résumé

Les études ici rassemblées visent a évaluer la légitimité et la pertinence de deux concepts usuels, le moi et l'intériorité, dans l'Antiquité grecque principalement. De ce moi qui occupe d'abondance le champ littéraire et philosophique, on dit communément qu'il est absent de la pensée antique. On se propose d'abord d'interroger, pour éventuellement la remettre en question, cette curieuse absence. Y a-t-il place, clans le champ antique, pour autre chose que le "soi ", cet impersonnel dégagé des particularités biographiques qui excède l'individu tout en recelant son identité? Dans quels concepts antiques est-on fondé à repérer, autrement distribués, les éléments du concept moderne de moi ? Quels sont ceux qui, à l'inverse, lui sont abusivement ralliés? Plutôt qu'une place vide, ne trouve-t-on pas, chez les Anciens, un concept alternatif du moi, délié de l'unicité comme de l'intériorité? La seconde partie de ce volume vient orienter le programme indiqué par Jean-Pierre Vernant d'une " histoire de l'intériorité et de l'unicité du moi" vers une histoire de l'intériorité, c'est-à-dire une histoire des problématisations de l'intérieur. Si l'organisation mentale et psychique des Grecs n'était pas orientée vers le dedans, mais vers le dehors. si l'introspection n'est pas une pratique de fait, comment est apparue l'alliance entre subjectivité et intérieur que nous présupposons le plus souvent? Il importait alors d'illustrer combien cette problématisation de l'intérieur n'est pas exclusive et d'identifier comment les associations qui la composent peuvent être dénouées, au profit parfois d'un tout autre paysage conceptuel.

Sommaire

    • Notes en marge d'une histoire de la solitude
    • La vérité de la tripartition
    • En quête du moi chez Platon
    • L'idion hègemonikon, est-ce le moi ?
    • Le moi et la thérapie philosophique dans la pensée hellénistique et romaine
    • Un moi sans identité ? Le hèmeis plotinien
    • Se connaître soi-même : la contribution de Plotin à la compréhension du moi
    • Le moi et l'autre dans les Confessions d'Augustin
    • Ce que pourrait être une réponse foucaldienne à la question de la présence du moi dans l'Antiquité
    • Le sujet lacanien pour lire Plotin
    • Questions pour introduire à une histoire de l'intériorité ; une histoire des problématisations de l'intérieur
    • Deux acteurs pour un acte ; les personnages de l'Iliade et le modèle de l'acte réparti
    • Démon et intériorité d'Homère à Plotin : esquisse d'une histoire
    • L'intériorité chez Platon
    • Plotino : il " Noi "
    • Intériorité, cœur et âme en Amérique indienne
    • " Interior intimo meo " ; y a-t-il une intériorité de l'intériorité chez Augustin ?
    • L'envers de l'intériorité ; Martin Luther

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/01/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7116-2166-8
  • EAN
    9782711621668
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    384 pages
  • Poids
    0.605 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
32,00 €