Le meurtre du commandeur Tome 1 - Poche

Une idée apparaît

Prix Babelio catégorie littérature étrangère

Hélène Morita

(Traducteur)

,

Tomoko Oono

(Traducteur)

Note moyenne 
2 notes -  Donner un avis
Quand sa femme lui annonce qu'elle souhaite divorcer, tout s'effondre. Artiste en panne d'inspiration, le narrateur ressent le besoin de s'éloigner du... Lire la suite
9,60 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 24 septembre
En librairie

Résumé

Quand sa femme lui annonce qu'elle souhaite divorcer, tout s'effondre. Artiste en panne d'inspiration, le narrateur ressent le besoin de s'éloigner du monde pour se retrouver. Il s'exile alors au coeur des montagnes, dans une maison isolée, ancienne propriété d'un artiste de génie, Tomohiko Amada. Un jour, le narrateur reçoit une proposition alléchante de Wataru Menshiki, un riche homme d'affaires qui lui demande un portrait.
Mais quelque chose chez l'homme résiste à la représentation. Une nuit, il découvre un tableau dans le grenier, une oeuvre d'une grande violence, le meurtre d'un vieillard, comme tirée du Don Giovanni de Mozart. C'est Le Meurtre du Commandeur. Cette peinture obsède le narrateur, et va le pousser aux frontières du réel.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/10/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-264-07418-8
  • EAN
    9782264074188
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    552 pages
  • Poids
    0.305 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,8 cm × 3,1 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

L'éditeur en parle

Divisé en deux volumes Le meurtre du commandeur promet un voyage initiatique étrange, un conte fantasmagorique et artistique où le lecteur plonge peu à peu dans le fantastique. Au Japon, de nos jours. Une maison en pleine montagne, totalement isolée, livrée à la nature, aux bruits de la pluie et des insectes la nuit. Dans cette maison, des livres et des disques. Beaucoup de disques, d'opéra surtout.
Et un narrateur. Il est peintre. Ces dernières années, il a fait beaucoup de portraits, il cherche à retrouver l'inspiration. Cette maison n'est pas la sienne, elle appartient à Tomohiko Amada, un artiste de génie qui a vécu à Vienne avant l'Anschluss et qui, de retour au Japon, s'est mis à peindre des tableaux Nihonga. Il a 92 ans, il est sénile, il vit à l'hôpital. Cette maison, le narrateur y a trouvé refuge après un mois d'errance, quand sa femme lui a annoncé qu'elle voulait divorcer.
Dans le grenier de la maison, le narrateur trouve un tableau, soigneusement caché, une peinture d'une grande violence, le meurtre d'un vieillard, une scène comme tirée du Don Giovanni de Mozart mais qui serait située au Japon du 7e siècle. C'est Le Meurtre du Commandeur. Un jour, le vieillard du tableau se manifeste. Il est en taille réduite, mais c'est bien lui, le Commandeur. Que veut-il ? Quel est son message ? Le narrateur retrouvera-t-il la voie de la création ?

À propos de l'auteur

Haruki Murakami

Biographie de Haruki Murakami

Haruki Murakami, né à Kyoto en 1949 et élevé à K?be, a étudié le théâtre et le cinéma à l'université Waseda, avant d'ouvrir un club de jazz à Tokyo en 1974. Son premier roman, Ecoute le chant du vent (1979), un titre emprunté à Truman Capote, lui a valu le prix Gunzo et un succès immédiat au Japon. Suivront : La Course au mouton sauvage, La Fin des temps, La Ballade de l'impossible, Danse, danse, danse et L'éléphant s'évapore.
Exilé en Grèce en 1988, en Italie, puis aux Etats-Unis, où il écrit ses Chroniques de l'oiseau à ressort et Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil, il rentre au Japon en 1995, écrit un recueil de nouvelles sur le séisme de K?be, Après le tremblement de terre, une enquête sur l'attentat de la secte Aum, Underground, puis suivent Les Amants du Spoutnik, le superbe Kafka sur le rivage et IQ84 (livres 1, 2 et 3).
Plusieurs fois favori pour le Nobel de littérature, Haruki Murakami a reçu le prestigieux Yomiuri Prize et le prix Kafka 2006. Après L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage, il autorise la publication d'Ecoute le chant du vent suivi de Flipper, 1973, ses deux premiers romans inédits. Le Meurtre du Commandeur (livres 1 et 2) est son dernier roman paru.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,60 €