Le dernier grand courant architectural savoyard : les églises néo-classiques sardes (1815-1860) (Broché)

  • Société Savoisienne d'Histoire

  • Paru le : 01/06/1986
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Le néo-classique savoyard n'est pas une exception en Europe. Il est plutôt un phénomène à retardement d'un mouvement artistique européen, dont les... > Lire la suite
4,57 €
Neuf - Expédié sous 9 à 14 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 5 octobre et le 11 octobre
ou
Votre note
Le néo-classique savoyard n'est pas une exception en Europe. Il est plutôt un phénomène à retardement d'un mouvement artistique européen, dont les premières manifestations datent de la première moitié du XVIIIe siècle et, en France, surtout après 1750. Il fait une apparition remarquée en Savoie en 1771 à Saint-Jean-de-Maurienne (porche construit sur l'ordre de Charles-Emmanuel III), mais il s'impose de 1815 à 1860 dans le contexte de la reconstruction post-révolutionnaire. Après les ouvrages d'André Perret sur L'art roman en Savoie (l'Histoire en Savoie n°37, 1975) et de Lucien Chavoutier sur La Savoie baroque (numéro spécial de l'Histoire en Savoie, 1980), l'enquête systématique de Marius Hudry et Jean-Marc Ferley dans les deux départements savoyards propose le message stylistique et spirituel du dernier grand courant architectural savoyard, trop souvent méconnu.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jean-Marc Ferley et Marius Hudry - Le dernier grand courant architectural savoyard : les églises néo-classiques sardes (1815-1860).
Le dernier grand courant architectural savoyard : les...
4,57 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter