Le battement de la vie - Le corps naturel et ses représentations en Chine - Grand Format

Note moyenne 
Alain Arrault et Brigitte Baptandier - Le battement de la vie - Le corps naturel et ses représentations en Chine.
Y aurait-il, en Chine, une idée de la personne qui ne permettrait pas d'isoler le "corps" ? Pourquoi donc a-t-on ce sentiment que l'on ne parle jamais... Lire la suite
28,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 2 décembre et le 7 décembre
En librairie

Résumé

Y aurait-il, en Chine, une idée de la personne qui ne permettrait pas d'isoler le "corps" ? Pourquoi donc a-t-on ce sentiment que l'on ne parle jamais vraiment du corps humain, qu'il apparaît plutôt comme le support d'entités plus vastes, qui le dépassent ? Comme si le corps ne pouvait être envisagé que d'un point de vue énergétique, son fonctionnement assurant la vie en exacte correspondance avec le monde extérieur.
Comme s'il n'avait pas acquis un statut d'objet. Or, dans les différentes conceptions du corps en Chine présentées ici, issues pour la plupart de l'ethnographie ou de l'histoire, un point est apparu comme récurrent : ce va-et-vient entre les deux pôles de la représentation et du naturel, du symbolique et du réel, non pas l'un ou l'autre mais l'un et l'autre, indissociables en leur "battement" qui est celui même de la vie.
C'est dans cette faille que nous avons voulu nous introduire pour traiter du corps, y cherchant la vie qu'elle recelait. Deux pratiques, mises en oeuvre chaque fois par deux personnes agissant en miroir (Taiji quan et acupuncture), tracent le fil directeur de l'ouvrage, ce "battement de la vie". Il se retrouve exploré à travers la relation au lignage et au traitement du corps des ancêtres. Le corps des femmes, quant à lui, apparaît comme traversé par les générations, vécu comme un support capable de porter le signe d'un temps, la marque d'un passage, l'assignation d'un destin.
Le corps de certains héros (d'épopée ou de cinéma) met en scène le battement entre le corps naturel et sa représentation : à travers mutation, mutilation, et mutabilisme universel, tout peut se faire et se défaire à l'infini. Enfin, les enfants uniques, "petits empereurs" de la Chine actuelle, tout comme les taoïstes qui "nourrissent leur vie", donnent à voir la construction du sujet, corps et personne confondus, indissociables.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Historiens et ethnologues s'interrogent sur l'idée que la Chine se fait du corps : envisagé à travers différents prismes (Taiji quan, acupuncture, taoïsme) et dans tous ses états (réels ou symboliques), le corps - d'enfants, de femmes, de moines, des ancêtres, des héros - devient la matière d'un saisissant portrait en mosaïque de la Chine...

À propos des auteurs

Brigitte Baptandier est ethnologue et sinologue, directrice de recherche émérite au CNRS (Laboratoire d'ethno­logie et de sociologie comparative). Ses recherches portent sur les représentations du féminin dans la religion chinoise (Fujian) à travers mythes et rituels, et sur les pratiques d'écriture. Responsable de l'Atelier Chine (LESC), elle s'est intéressée aux effets de la politique de patrimonialisation en Chine.
Elle a notamment publié The Lady of Linshui. A Chinese female cult (Stanford University Press, 2008), Du corps au texte. Approches comparatives (Société d'ethnologie, 2008) et Chines, l'Etat au musée (Gradhiva 16, 2012). ---- Maître de conférences à l'université Paris VIII et membre du laboratoire Experice, Gladys Chicharro est ethnologue, docteur de l'université Paris X Nanterre. Ses travaux, menés depuis 1999 en Chine, portent sur l'éducation et la transmission aussi bien scolaire que familiale, l'enfance et les pratiques d'écriture.
---- Chargé de recherche au CNRS, Stéphane Gros est ethnologue, docteur de l'université de Paris Ouest Nanterre La Défense, et membre du Centre d'études himalayennes. Ses recherches, menées depuis le milieu des années 1990 dans la province du Yunnan, région de rencontre entre Chine et Tibet, portent sur les relations interethniques, les rapports de pouvoir et les représentations des minorités en Chine.
Il conduit également des enquêtes sur les conversions religieuses et le processus de patrimonialisation. ---- Anne-Christine Trémon est docteur en anthropologie sociale (EHESS, 2005) et agrégée d'histoire. Ses travaux portant sur la diaspora et la"globalisation chinoise" ont été publiés notamment dans ethnographiques. org, L'Homme, Journal of Chinese Overseas et Anthropological Theory. Elle enseigne depuis 2008 à l'Ecole normale supérieure-Ulm.
---- Brigitte Baptandier est ethnologue et sinologue, directrice de recherche émérite au CNRS (Laboratoire d'ethno­logie et de sociologie comparative). Ses recherches portent sur les représentations du féminin dans la religion chinoise (Fujian) à travers mythes et rituels, et sur les pratiques d'écriture. Responsable de l'Atelier Chine (LESC), elle s'est intéressée aux effets de la politique de patrimonialisation en Chine.
Elle a notamment publié The Lady of Linshui. A Chinese female cult (Stanford University Press, 2008), Du corps au texte. Approches comparatives (Société d'ethnologie, 2008) et Chines, l'Etat au musée (Gradhiva 16, 2012). ---- Brigitte Baptandier est ethnologue et sinologue, directrice de recherche émérite au CNRS (Laboratoire d'ethno­logie et de sociologie comparative). Ses recherches portent sur les représentations du féminin dans la religion chinoise (Fujian) à travers mythes et rituels, et sur les pratiques d'écriture.
Responsable de l'Atelier Chine (LESC), elle s'est intéressée aux effets de la politique de patrimonialisation en Chine. Elle a notamment publié The Lady of Linshui. A Chinese female cult (Stanford University Press, 2008), Du corps au texte. Approches comparatives (Société d'ethnologie, 2008) et Chines, l'Etat au musée (Gradhiva 16, 2012).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
28,00 €