La tragédie d'Eylau, 7-8 Février 1807 - Dictionnaire biographique des officiers, sous-officiers etsoldats tués ou blessés mortellement au combat

Note moyenne 
Danielle Quintin et Bernard Quintin - La tragédie d'Eylau, 7-8 Février 1807 - Dictionnaire biographique des officiers, sous-officiers etsoldats tués ou blessés mortellement au combat.
Aux confins de la Pologne, Eylau reste un nom mythique, le souvenir d'un terrible affrontement franco-russe. Le maréchal Augereau, malade, " ayant à... Lire la suite
43,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Aux confins de la Pologne, Eylau reste un nom mythique, le souvenir d'un terrible affrontement franco-russe. Le maréchal Augereau, malade, " ayant à peine sa connaissance ", se fait attacher à son cheval pour se porter en tête de ses troupes, sous la neige qui tombe " si épaisse qu'on n'y distingue pas à deux pas ", au milieu d'une plaine creusée d'étangs et de ruisseaux marécageux. Au final, le champ de bataille reste aux mains des Français, mais au prix de plusieurs milliers d'hommes hors de combat.
L'importance des pertes est telle que Napoléon reste à Eylau pendant huit jours, ce qui est unique. " Un père qui perd ses enfants ne goûte aucun charme à la victoire ", écrira-t-il le 12 février. L'ouvrage s'attache à évoquer le souvenir, à travers leurs biographies, de tous les soldats, sous-officiers et officiers qui sont morts sur le champ de bataille ou de leurs blessures dans les jours qui suivaient.
Un devoir de mémoire nécessaire.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2006
  • Editeur
  • ISBN
    2-35077-039-7
  • EAN
    9782350770390
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    487 pages
  • Poids
    1.29 Kg
  • Dimensions
    21,0 cm × 29,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

L'auteur, Bernard Quintin, membre du conseil d'administration de l'Institut Napoléon et du comité directeur de l'Association pour la Conservation des monuments napoléoniens, a collaboré au Dictionnaire du Second Empire et au Dictionnaire Napoléon sous la direction de Jean Tulard. Il publie des articles dans la Revue de la Société des amis du musée de l'Armée, le Carnet de la Sabretache, la Revue de l'Institut Napoléon et la Revue de l'Association pour la Conservation des monuments napoléoniens.
Il est coauteur, avec Danielle Quintin, son épouse, qui a aussi participé à cet ouvrage, du Dictionnaire des colonels de Napoléon, du Dictionnaire des capitaines de vaisseau de Napoléon et d'Austerlitz, dictionnaire des militaires tués ou mortellement blessés au combat.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La tragédie d'Eylau, 7-8 Février 1807 - Dictionnaire biographique des officiers, sous-officiers etsoldats tués ou blessés mortellement au combat est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK