La terre comme objet de convoitise - Appropriation, Exploitation, Dégradation

Note moyenne 
Corinne Berger et Jean-Luc Roques - La terre comme objet de convoitise - Appropriation, Exploitation, Dégradation.
L'utilisation incontrôlée de la terre pose des problèmes de gaspillage, de pollution et de surexploitation d'espaces. Ce phénomène repose en partie... Lire la suite
22,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

L'utilisation incontrôlée de la terre pose des problèmes de gaspillage, de pollution et de surexploitation d'espaces. Ce phénomène repose en partie sur l'urbanisation galopante, le zonage des parcelles, l'agriculture intensive et l'industrie d'extraction pour ce qui est des sols et des sous-sols. Si la situation paraît inquiétante, les discours récurrents sur l'environnement, le développement durable, le patrimoine commun semblent inopérants.
Une tendance actuelle est de porter un jugement critique sur la globalisation des échanges, l'homogénéisation des comportements, l'impérialisme des multinationales. Celle-ci s'accompagne du recours systématique au droit international, aux sommets des Nations, ou aux nouvelles gouvernances. Or, à force de fixer l'attention sur ces points, le risque est que rien ne change. Ce livre tente de montrer qu'une approche locale permet d'appréhender avec plus de clarté les questions environnementales et notamment celles qui traitent de la terre.
En effet, les conflits d'intérêts particuliers, les résistances territoriales, montrent que la terre demeure un objet de convoitise et d'appropriation. Ainsi, elle ne se partage pas et reste sous l'emprise de quelques groupes implantés et cela dans un contexte de proximité bien rodé. Les enjeux et les solutions ne sont dès lors pas là où on les attend.

Sommaire

  • L'ATTACHEMENT TERRITORIAL
    • La multiplicité des territoires
    • L'enracinement incontournable
    • Le sentiment d'appartenance
  • L'ASPIRATION A DETENIR
    • Les biens privatifs
    • L'accès à la propriété
    • La course à la possession
  • L'APPROPRIATION DE LA TERRE
    • La mainmise sur la terre
    • Une gestion au quotidien
    • La terre comme enjeu local

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/02/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-05010-5
  • EAN
    9782296050105
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    230 pages
  • Poids
    0.26 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Corinne Berger est juriste. Elle est chargée d'étude au PEAL et travaille depuis plusieurs années avec les collectivités locales. Jean-Luc Roques est sociologue. Il est enseignant et chercheur à l'université de Montpellier III (IRSA). Ils ont notamment publié ensemble L'eau comme fait social : Transparence et opacité dans la gestion locale de l'eau (L'Harmattan, 2005).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,50 €