La subjectivité et la gestion (Broché)

  • PU Québec

  • Paru le : 03/03/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Issu du milieu artistique, je n'avais pas fait un lien explicite entre la gestion et l'art comme mode de recherche, de connaissance et d'action. Former... > Lire la suite
10,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 28 septembre et le 3 octobre
ou
ou
  • E-book À partir de 6,99 €
    • PDF 6,99 €
    • ePub 6,99 €
Votre note
Issu du milieu artistique, je n'avais pas fait un lien explicite entre la gestion et l'art comme mode de recherche, de connaissance et d'action. Former des artistes à un métier de créateur ou d'interprète et former des chercheurs à l'analyse des diverses disciplines artistiques sont deux choses très différentes. Les conservatoires préparent des gens à faire carrière dans l'exercice d'un art. La sélection est capitale dès l'admission. Donner des connaissances sur l'art à quelqu'un qui n'a pas l'étoffe d'un artiste ne va pas le " convertir ", même s'il parvenait à réussir haut la main les examens portant sur ses connaissances théoriques. Beaucoup d'appelés, mais peu d'élus ; et le marché est impitoyable. De même, avoir des connaissances sur l'action et la gestion peut ne pas déboucher sur la capacité d'agir et de gérer, sur l'intelligence dans l'action. Avoir la " tête bien pleine ", pour reprendre l'expression de Montaigne, ne garantit aucunement qu'on ait une tête bien faite pour créer, agir ou gérer efficacement. Gérer est difficile et complexe. Là aussi, la sélection est primordiale. Dans une école de gestion, ce " conservatoire de gestionnaires ", la cohabitation entre la pratique de l'art et la recherche sur l'art ne peut faire autrement que conduire à des tensions. Former à agir est une mission très difficile, impossible presque, au cours de laquelle on ne peut mésestimer l'importance de la subjectivité, même si l'objectivité demeure essentielle à la prise de décision. Car diriger est une pratique, pas une science.
  • ETRE UN PROFESSEUR ORDINAIRE
  • VIVRE AU LIMITES LA SUBJECTIVITE ET LE JUGEMENT
  • L'AMBITION ET LA DEPRESSION : LE CAS DU PROFESSEUR A VOCATION TARDIVE
  • L'AUTORITE, L'AGRESSIVITE ET LA DIRECTION
  • L'AUTORITE, L'ARGENT ET LE TEMPS : LE CAS DU CHERCHEUR ORDINAIRE
  • UNE THEORIE DE LA SUBJECTIVITE
  • PROJECTION, PROJECTION, PROJECTION
  • LA METHODE SUBJECTIVE ET LES NARRATIONS
  • L'ECRITURE, LA LITTERATURE, LA FICTION, L'HYPOCRISIE ET LA VERITE
  • Date de parution : 03/03/2011
  • Editeur : PU Québec
  • ISBN : 978-2-7605-2671-6
  • EAN : 9782760526716
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 103 pages
  • Poids : 0.14 Kg
  • Dimensions : 12,0 cm × 20,2 cm × 0,7 cm

Biographie de Laurent Lapierre

Laurent Lapierre, Ph D, est titulaire de la Chaire de leadership Pierre-Péladeau et professeur titulaire à NEC Montréal. Il a été le premier directeur administratif du Théâtre du Trident. Il est membre de l'Ordre du Canada depuis 2007.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
La subjectivité et la gestion
10,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK