La route de la vie - Album

Note moyenne 
Evoquer l'horreur de la guerre à travers la douceur d'un conte. URSS, 1941. La vie d'Olenka bascule quand les troupes nazies envahissent l'Union soviétique... Lire la suite
15,50 € Neuf
  • Ebook
    • La Route de la vie
      Epub fixed layout
      Paru le : 11/04/2018
      Téléchargement immédiat
      10,99 €
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 10 décembre et le 16 décembre
En librairie

Résumé

Evoquer l'horreur de la guerre à travers la douceur d'un conte. URSS, 1941. La vie d'Olenka bascule quand les troupes nazies envahissent l'Union soviétique et assiègent la ville de Leningrad. Lorsque la petite fille de huit ans perd ses parents et son frère, elle se réfugie dans son appartement abandonné. Désormais seule avec son chien, Olenka survit tant bien que mal à la faim et au gel, et s'évade en faisant vibrer les cordes de son violon.
Elle rêve d'un aigle à deux têtes qui lui explique que la ville entière est sous le joug d'une malédiction. Seule la musique d'Olenka est capable de dissoudre le charme de glace qui a piégé la déesse de la vie, avec tous les habitants de Leningrad. Mais quel sera le prix à payer pour Olenka ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/02/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-344-00595-8
  • EAN
    9782344005958
  • Format
    Album
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    72 pages
  • Poids
    0.668 Kg
  • Dimensions
    24,0 cm × 32,1 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Giovanna Furio est diplômée en langues à l'Université IULM de Milan et détient un Master marketing et communication. Ecrivaine, traductrice et éditrice, elle publie son premier roman en 2006 : Mangiami l'anima e poi sputala. Passionnée d'ésotérisme et d'histoire, notamment des femmes, publie son premier essai I fantasmi di Milano en 2011. Avec La Route de la vie, elle fait ses débuts comme scénariste de BD.
Elle est très active sur la cause animale et l'environnement. ---- Diplômé de l'Institut Européen de Design de Milan, Marco Nizzoli crée en 1991 avec Massimo Semerano la série Fondazione Babele dans les pages de la revue Cyborg. En 1993, il publie un album érotique, Simbaby aux Editions Phoenix, et la mini-série Raymond Capp, mini-série (en collaboration avec Federico Amico). Entre 1995 et 1996 : Sur un scénario de La Neve, il dessine cinq épisodes de ESP (éditions Universo).
En 1997, il travaille pour l'éditeur Trentini sur les séries érotiques Il Vizioso Mondo di Keto, Il Distinto Fleev et La Bella Estate. Nizzoli dessine ensuite trois épisodes de Napoleone pour la Bonelli et signe des illustrations pour les jeux de rôles publiés par Lo Scarabeo : Nathan Never et Tarocchi desi Segreti. En 1998, Vertige Graphic publie les deux histoires Raymond Capp et Fondation Babel, ce qui lui permet d'être "exporté" hors Italie.
En 1999, avec Frederico Amico, il réalise pour Glénat le tome 18 de la série érotique Selen. 2003 : Il retrouve le scénariste Michelangelo La Neve pour une série publiée aux Humanoïdes associés, Le Jour des Magiciens. Un subtil mélange entre quête initiatique, fable magique et récit d'aventures. Puis en 2006, en parallèle du Jour des Magiciens, il assure le dessin d'une nouvelle série, écrite par Semerano : Les enfants du crépuscule.
Peur sur la ville entraîne nos héros dans un conflit entre humains et mutants.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
15,50 €