La Révolution sécuritaire (1976-2012) (Broché)

  • Champ Social (Editions)

  • Paru le : 16/02/2013
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Quadrillage des quartiers populaires, vidéosurveillance omniprésente, contrôle accru des communications et des déplacements, chasse aux marginaux... > Lire la suite
19,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 27 septembre et le 29 septembre
ou
ou
Votre note
Quadrillage des quartiers populaires, vidéosurveillance omniprésente, contrôle accru des communications et des déplacements, chasse aux marginaux et aux sans-papiers, inflation des gardes à vue et des incarcérations, alourdissement des peines, généralisation des mesures de sûreté : nous sommes entrés dans un processus révolutionnaire de radicalisation du contrôle social et de mutation du droit pénal.
Il débute avec la rédaction du rapport Peyrefitte, se poursuit avec la politique de la ville des années 80 et la "guerre" contre les violences urbaines des années 90, trouve son apogée avec la profusion des lois liberticides de la décennie 2000 pour se stabiliser provisoirement avec le retour de la gauche. Comment expliquer cette escalade ? L'option sécuritaire n'est pas une réponse à une prétendue montée de la délinquance mais au délitement du tissu social et économique.
Le recours à l'option punitive est un moyen pour l'Etat de reprendre la main en réaffirmant sa souveraineté face à une crise qui le met en échec d'autant plus crûment que les politiques économiques échappent à son contrôle en s'internationalisant. L'autoritarisme est ainsi le pendant de la libéralisation de l'économie et de l'érosion de l'Etat providence que connaissent nos sociétés occidentales depuis la fin de la période keynésienne.
Il est le versant obscur de la mondialisation du capitalisme.
  • ETAT DES LIEUX
  • DU RAPPORT PEYREFITTE AU RAPPORT BAUER OU COMMENT LA QUESTION SOCIALE A ETE REFORMULEE EN QUESTION PENALE
  • LA CONSTRUCTION POLITICO-MEDIATIQUE DE LA PREOCCUPATION SECURITAIRE
  • LE MYTHE DE LA "MONTEE DE LA VIOLENCE"
  • POLITIQUES SECURITAIRES ET CAPITALISME
  • Date de parution : 16/02/2013
  • Editeur : Champ Social (Editions)
  • Collection : Questions de société
  • ISBN : 978-2-35371-305-9
  • EAN : 9782353713059
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 210 pages
  • Poids : 0.375 Kg
  • Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 1,0 cm

Biographie de Nicolas Bourgoin

Nicolas Bourgoin est démographe, maître de conférences à l'Université de Franche-Comté, membre du Laboratoire de Sociologie et d'Anthropologie de l'Université de Franche-Comté (LASA-UFC). Il est l'auteur de deux ouvrages : Le suicide en prison (Paris, L'Harmattan, 1994) et Les chiffres du crime, statistiques criminelles et contrôle social (Paris, L'Harmattan, 2008).
Nicolas Bourgoin - La Révolution sécuritaire (1976-2012).
La Révolution sécuritaire (1976-2012)
19,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter