La reconnaissance à l'épreuve - Explorations socio-anthropologiques

Note moyenne 
La " reconnaissance " est à l'ordre du jour de débats tant scientifiques que politiques. Depuis quelques années, la philosophie politique, sous l'impulsion... Lire la suite
24,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 19 octobre et le 23 octobre
En librairie

Résumé

La " reconnaissance " est à l'ordre du jour de débats tant scientifiques que politiques. Depuis quelques années, la philosophie politique, sous l'impulsion notamment de C. Taylor, M. Walzer, A. Honneth, N. Fraser, fait une place importante à ce concept pour penser la manière dont les sociétés contemporaines " tiennent ensemble ", alors qu'elles sont marquées par la pluralité des identités, la montée en puissance de l'individu et de la subjectivité. C'est à l'analyse concrète de processus de reconnaissance que s'intéressent les études sociologiques et anthropologiques proposées dans cet ouvrage. Elles mettent " à l'épreuve " les approches philosophiques de la reconnaissance au regard d'expériences situées et dans des contextes identifiés (immigration, mouvements alternatifs, exclusion sociale, relations aux institutions, droits civiques, action humanitaire). Elles questionnent également le sens de " la reconnaissance " dans des contextes nationaux variés. Au total, l'ouvrage propose moins une théorie de la reconnaissance qu'une méthode d'exploration de la reconnaissance comme figure morale et politique des sociétés contemporaines.

Sommaire

    • La reconnaissance appréhendée, entre philosophe politique et sociologie
    • La reconnaissance assignée : les mondes de la relation institutionnelle
    • La reconnaissance conditionnée : le travail de cadrage identitaire
    • La reconnaissance éprouvé : expériences de la vulnérabilité
    • La reconnaissance partagée : épreuves d'altérité
    • La reconnaissance située : l'individu dans des modernités différenciées

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/04/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-0039-5
  • EAN
    9782757400395
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    319 pages
  • Poids
    0.595 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

La "reconnaissance" est à l'ordre du jour de débats tant scientifiques que politiques. Depuis quelques années, la philosophie politique fait une place importante à ce concept pour penser la manière dont les sociétés contemporaines "tiennent ensemble...

À propos des auteurs

Jean-Paul Payet est sociologue, professeur à l'Université de Genève. Il a mené de nombreuses enquêtes sur l'école en milieu disqualifié, dans différents contextes nationaux (France, Afrique du Sud, Suisse, Tunisie). Sa réflexion théorique porte sur les transformations des institutions contemporaines et les formes d'expression des " acteurs faibles ". Alain Battegay est sociologue CNRS (Lames / MoDys - Aix-en-Provence / Lyon / Saint-Etienne). Il a mené de nombreuses enquêtes sur les migrations et la manière dont elles travaillent les villes et les sociétés, en France et au Moyen-Orient. Sa réflexion théorique porte sur les épreuves publiques du vivre ensemble dans les sociétés contemporaines.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,00 €