La raison scolaire - Ecole et pratiques d'écriture, entre savoir et pouvoir

Note moyenne 
Bernard Lahire - La raison scolaire - Ecole et pratiques d'écriture, entre savoir et pouvoir.
Penser l'école à la croisée d'une sociologie de l'éducation, d'une sociologie de la connaissance et d'une sociologie des formes d'exercices du pouvoir:... Lire la suite
18,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 2 décembre
En librairie

Résumé

Penser l'école à la croisée d'une sociologie de l'éducation, d'une sociologie de la connaissance et d'une sociologie des formes d'exercices du pouvoir: voilà l'horizon de pensée dans lequel s'inscrivent tes textes composant ce recueil. Faisant retour sur l'histoire des différents états de la forme scolaire de socialisation en éclairant les liens entre raison graphique, rapport au langage et rapport au pouvoir, Bernard Lahire souligne le fait que l'école ne s'est jamais contentée de veiller à l'utilisation correcte du langage par les élèves ou de vérifier leur compréhension en acte (et en contexte), mais qu'elle a eu pour ambition d'inculquer un rapport réflexif et raisonné au langage.
L'institution scolaire, qui enseigne une langue autonomisée, décontextualisée et dé-fonctionnalisée, se révèle ainsi, en pratique, très " saussurienne " et la linguistique saussurienne apparaît clairement comme une théorie scolaire des faits langagiers. La meilleure façon de dénaturaliser ta raison scolaire et d'en saisir les spécificités est d'étudier de près les modalités de la socialisation scolaire ainsi que les résistances que lui opposent les élèves en difficultés scolaires, majoritairement issus des classes populaires.
Privilégiant un rapport pratique au langage, ces derniers ne parviennent pas systématiquement à le mettre à distance et à le prendre comme un objet étudiable en lui-même et pour lui-même. Par ailleurs, l'étude de l'inégale transmission intergénérationnelle de l'écrit au sein des familles (selon le milieu social d'appartenance ou le sexe de l'enfant) permet de compléter la compréhension de ce qui se trame sur la scène scolaire pour des enfants plus ou moins culturellement disposés à jouer le genre de jeux de langage que l'institution leur impose.

Sommaire

  • FORME SOCIAL, CULTURE ECRITE ET DISPOSITIONS REFLEXIVES
    • La forme scolaire dans tous ses états
    • L'inscription sociale des dispositions métalangagières
    • Linguistique, écriture et pédagogie : champs de pertinence et transferts illégaux
  • AU CŒUR DES PRATIQUES ET DES INEGALITES SCOLAIRES
    • Raison scolaire et raison pratique : le cas des classe de perfectionnement
    • L'inégalité devant la culture écrite scolaire : le cas de l' " expression écrite " à l'école primaire
    • Transmissions intergénérationnelles de l'écrit et des performances scolaires
    • L'inégale réussite scolaire des garçons et des filles de milieux populaires : une piste de recherche concernant l'écriture domestique
    • Formes de la lecture étudiante et catégories scolaires de l'entendement lectoral

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/04/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-0583-4
  • EAN
    9782753505834
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    190 pages
  • Poids
    0.335 Kg
  • Dimensions
    17,0 cm × 24,0 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Bernard Lahire

Bernard Lahire est professeur de sociologie à l'Université de Lyon/École Normale Supérieure Lettres et Sciences humaines et directeur du Groupe de Recherche sur la Socialisation (CNRS/Université Lyon 2/ENS-LSH). Il a notamment publié La Condition littéraire aux éditions La Découverte en 2006.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La raison scolaire - Ecole et pratiques d'écriture, entre savoir et pouvoir est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €