La projection du monde - Réflexions sur l'ontologie du cinéma suivi de Supplément à La projection du monde - Poche

Christian Fournier

(Traducteur)

,

Hugo Clémot

(Préfacier)

Note moyenne 
La projection du monde est un grand classique de la réflexion cinématographique, le premier livre consacré au cinéma par un philosophe reconnu. Auteur... Lire la suite
19,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 5 novembre et le 14 novembre
En librairie

Résumé

La projection du monde est un grand classique de la réflexion cinématographique, le premier livre consacré au cinéma par un philosophe reconnu. Auteur d'une oeuvre considérable sur Wittgenstein, Austin, Shakespeare, Emerson et Thoreau, Stanley Cavell (1926-2018) fut le promoteur d'un retour en amont vers une authentique philosophie étasunienne, longtemps recouverte par les influences européennes, et dont l'une des composantes essentielles consiste dans la reconnaissance et l'acceptation de l'ordinaire.
Il était inévitable qu'un art si enraciné dans la vie quotidienne et aussi américain que le cinéma constituât un chapitre essentiel de cette méditation. Partant de sa propre expérience de cinéphile au temps de l'âge d'or des studios hollywoodiens, Cavell souligne la spécificité d'un médium qui, à la différence des arts traditionnels, a su conserver un contact vivace avec un vaste public. Lecteur attentif des textes de Bazin et Panofsky, il propose une ontologie originale fondée sur l'expérience même du cinéma et d'innombrables souvenirs de films.
La réalité du cinéma, ce sont les moments, les personnages, les films qui comptent pour nous, qui deviennent des chapitres de nos vies. La projection du monde ouvre au cinéma l'espace du philosophique, et impose en retour à la philosophie la nécessité de reconnaître l'importance du cinéma.

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/06/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7116-2892-6
  • EAN
    9782711628926
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    330 pages
  • Poids
    0.31 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 18,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Stanley Cavell

Stanley Cavell (1926-2018) est l'auteur d'une oeuvre considérable sur Wittgenstein, J.L. Austin, Shakespeare, Emerson et Thoreau. Il est le premier philosophe à avoir élaboré une réflexion approfondie sur le cinéma américain. Parmi ses ouvrages traduits en français : Une nouvelle Amérique encore inapprochable (Editions de l'éclat, 1991), Le déni de savoir (Seuil, 1993), Conditions nobles et ignobles (Editions de l'éclat, 1993), Les voix de la raison (Seuil, 1996), Un ton pour la philosophie (Bayard, 2003), Sens de Walden (Théâtre Typographique, 2007), Dire et vouloir dire (Editions du Cerf, 2009), Philosophie des salles obscures (Flammarion, 2011), Philosophie.
Le jour d'après demain (Fayard, 2011), La protestation des larmes (Capricci, 2012), Si j'avais su... (Editions du Cerf, 2014), A la recherche du bonheur. Hollywood et la comédie du remariage (Vrin, 2017).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La projection du monde - Réflexions sur l'ontologie du cinéma suivi de Supplément à La projection du monde est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,00 €