La Princesse Casamassima - Poche

René Daillie

(Traducteur)

,

Annick Duperray

(Traducteur)

Note moyenne 
Londres, années 1870-1880. Hyacinth Robinson, jeune typographe engagé dans les milieux anarchistes, rencontre un soir au théâtre la belle princesse... Lire la suite
11,50 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 7 octobre et le 14 octobre
En librairie

Résumé

Londres, années 1870-1880. Hyacinth Robinson, jeune typographe engagé dans les milieux anarchistes, rencontre un soir au théâtre la belle princesse Casamassima, une aristocrate qui s'efforce de tourner le dos à son milieu d'origine, vit séparée de son mari et fréquente désormais les radicaux. Il en tombe amoureux, malgré son engagement envers son amie d'enfance. Au même moment, il se retrouve impliqué dans un complot terroriste.
Séduit par la découverte d'un univers où richesse, art et beauté semblent se conjuguer, va-t-il se consacrer à son amour pour la princesse ? Ou se résoudre à commettre l'assassinat politique auquel il s'est engagé ? Paru en 1886, voici le grand roman politique de Henry James : à la manière des naturalistes français, le romancier se plonge dans l'étude des milieux déshérités et des différentes idéologies sociales de son temps, afin de voir ce qui se trame "sous la vaste surface de la suffisance bourgeoise" .
A la fois idéaliste et indécis, tiraillé entre ses origines, ses convictions et son amour, Hyacinth tente de s'inventer un destin. Il avance obstinément au fond d'une impasse... une arme à la main.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/02/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-270029-3
  • EAN
    9782072700293
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    903 pages
  • Poids
    0.455 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,8 cm × 3,6 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Annick Duperray (qui a déjà publié en Folio classique les Carnets de James) donne ici à voir un tout nouveau visage de Henry James : il n'est plus réduit (comme c'est trop souvent le cas) à un auteur psychologique ; mais son intérêt pour la politique est mis en avant. On n'oubliera pas non plus que ce roman est aussi une satire sociale extrêmement drôle (et on comprendra ainsi pourquoi James a autant séduit Proust).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La Princesse Casamassima est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
11,50 €