La pensée du roman - Poche

édition revue et corrigée

Note moyenne 
Le roman, dès son apparition, ouvre dans l'histoire de l'humanité un nouvel espace : le premier, il pose l'univers comme une totalité qui transcende... Lire la suite
10,80 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

Le roman, dès son apparition, ouvre dans l'histoire de l'humanité un nouvel espace : le premier, il pose l'univers comme une totalité qui transcende la multiplicité des communautés humaines. Depuis lors, il n'a cessé de se débattre avec ses présupposés. Longtemps, l'idée y a primé sur les données empiriques représentées : roman hellénistique, récit de chevalerie ou pastorale mettent en scène des héros admirables, qui défendent la norme morale dans un monde livré au désordre, alors que le roman picaresque, le récit élégiaque et la nouvelle dévoilent l'irrémédiable imperfection des êtres humains.
La première grande inflexion s'opère aux XVIIIe et XIXe siècles : à la confluence des anciennes espèces narratives, le roman s'évertue désormais à associer, sous le signe de la vraisemblance, la vision idéalisatrice et l'observation de l'imperfection humaine, en sorte que l'homme se définit moins par rapport à la norme morale qu'à son milieu d'origine. A la suprématie du concept succèdent l'observation scrupuleuse du monde matériel et social et l'examen empathique de la conscience individuelle.
Puis, au XXe siècle, la révolte moderniste proclame la rupture inédite entre la réalité, qui échappe à toute maîtrise, et l'individu, libéré des soucis normatifs et défini comme le sujet d'une activité sensorielle et linguistique irrépressible. Cette évolution assure au roman une nouvelle flexibilité formelle, sans pour autant changer l'objet séculaire de son intérêt : l'individu saisi dans sa difficulté d'habiter le monde.

Sommaire

  • LA TRANSCENDANCE DE L'IDEAL
    • Ames fortes, degrés de perfection
    • Ames sans défense, filous, canailles
    • Au coeur de l'action : le récit élégiaque et la nouvelle
  • L'ENCHANTEMENT DE L'INTERIORITE
    • Le nouvel idéalisme
    • La résistant au nouvel idéalisme
    • L'amour : romantique et impossible
  • LES RACINES DE LA GRANDEUR
    • Roman et société
    • L'héritage du scepticisme moral
    • Synthèses
  • L'ART DU DETACHEMENT
    • Liens abolis, univers insondables

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/11/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-045076-3
  • EAN
    9782070450763
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    658 pages
  • Poids
    0.353 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,8 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,80 €