La Part de l'étranger.e - Travail & racisme (Broché)

  • Bord de l'eau (Le)

  • Paru le : 07/01/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
La construction de l'autre - l'étranger, la femme - comme essentiellement différent par sa " couleur ", ses potentialités, son comportement, est une... > Lire la suite
20,30 €
Neuf - En stock - Livré avant Noël
  • ou
    Livré chez vous à partir du 21 décembre
ou
Votre note
La construction de l'autre - l'étranger, la femme - comme essentiellement différent par sa " couleur ", ses potentialités, son comportement, est une des manières de maintenir la puissance de référence : l'homme, occidental, riche, père de famille, en bonne santé. Les décideurs peuvent alors, en toute respectabilité, subordonner, sous-payer, retenir, exclure. Avec la mondialisation, les tâches non délocalisables : chantiers, restauration, nettoyage et assistance à la personne, etc., sont offertes à une main-d'oeuvre " importée ", taillable et corvéable par sa précarité. Les industries et services, quant à eux, s'exportent le plus souvent vers les pays à la main-d'oeuvre bon marché. L'origine étrangère, réelle ou supposée, rend l'emploi en CDI exceptionnel. La discrimination raciale et sexuelle au travail, démontrée par de nombreuses études statistiques, commence à peine à être dénoncée par des plaintes devant les tribunaux. Le comptage ethno-racial souvent proposé comme solution se heurte à des obstacles éthiques et techniques. Il justifie l'idée de la matérialité des clivages " raciaux ". La " race " serait ainsi recréée comme mode explicatif des inégalités. Tout se passe comme si les politiques de diversité étaient mobilisées pour (re)dorer l'image des entreprises et des gouvernements, saupoudrant par-ci, noircissant par-là, remplaçant l'exigence de promotion des femmes par celle des " divers ". Pourtant nous pouvons agir contre cette situation. Une fois les discriminations prouvées, des mesures de rétablissement des droits sont possibles. Notre modèle républicain, mis à mal, peut être restauré, et une juste place trouvée pour l'étranger.e, celle de partenaire dans la démocratie.
  • LE CONTEXTE DU RETOUR DE LA " RACE "
  • LE MARCHE INTERNATIONAL DES TRAVAILLEURS
  • DES BRULEURS DE FRONTIERES AUX SANS-PAPIERS
  • L'EMPLOI PERMANENT INACCESSIBLE
  • COMPTAGE " ETHNO-RACIAL " : SOLUTION OU RACIALISATION
  • LA DIVERSITE : UNE FAUSSE BONNE IDEE
  • L'ETRANGER COMME PARTENAIRE
  • Date de parution : 07/01/2010
  • Editeur : Bord de l'eau (Le)
  • Collection : Clair & Net
  • ISBN : 978-2-35687-056-8
  • EAN : 9782356870568
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 290 pages
  • Poids : 0.33 Kg
  • Dimensions : 13,0 cm × 20,5 cm × 2,0 cm

Biographie de Hélène-Yvonne Meynaud

Hélène Y. Meynaud est ingénieure et sociologue. Elle a travaillé dans des grandes entreprises en France et à l'étranger. Elle est notamment l'auteure, avec Denis Duclos, du livre Les sondages d'opinion aux Editions La Découverte, réédité pour la quatrième fois en 2007. Elle est membre associée du laboratoire Genre, Travail et mobilités (CRESPPA/CNRS) et enseigne au CELSA. Elle est juge des Prud'hommes.
Hélène-Yvonne Meynaud - La Part de l'étranger.e - Travail & racisme.
La Part de l'étranger.e. Travail & racisme
20,30 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK