La mondialisation comme concept opératoire

Note moyenne 
Charles Patou et Marie-Cécile Naves - .
La notion de mondialisation apparaît sur la scène et dans les discours publics français au début des années 1990. Les grèves de l'automne-hiver... Lire la suite
12,70 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 7 octobre et le 15 octobre
En librairie

Résumé

La notion de mondialisation apparaît sur la scène et dans les discours publics français au début des années 1990. Les grèves de l'automne-hiver 1995 et les mobilisations anti AMI ouvrent, quant à elles, dans les médias, de vastes interrogations sur ses formes, sa nature, voire sa réalité. Personne ne sait vraiment ce que désigne la mondialisation et ce flou relatif a souvent fait d'elle un bouc émissaire commode aux maux de l'époque, car ce sont surtout ses effets (économiques, sociaux, politiques et culturels) qui donnent à la voir. La tentative d'unification, au sein de ce qui serait un processus " naturel ", des évolutions qu'elle représente mérite alors d'être questionnée. La mondialisation est-elle une " coquille vide " ou, au contraire, peut-elle être utilisée comme un concept capable de fournir des repères aux acteurs et aux observateurs, en désignant les nouvelles asymétries des rapports sociaux ? Dans quelle mesure est-elle l'occasion de réfléchir aux incertitudes sociales, politiques, mais aussi identitaires du monde contemporain de l'après-guerre froide ? Les articles et les entretiens de cet ouvrage visent ainsi à aborder les constructions et les définitions de la mondialisation dans différents registres de savoirs. Celui des savoirs scientifiques, évidemment, qui sont chargés de définir l'identité et les objets de la mondialisation, mais également celui des savoirs pratiques pour illustrer son caractère opératoire lorsque la mondialisation est utilisée plutôt que questionnée.

Sommaire

    • Mondialisation et replis identitaires : une exploration des imaginaires
    • L'Homme, le temps, le politique : la mondialisation en questions
    • La mondialisation culturelle de l'uniformisation des objets à la standardisation des représentations
    • La gestion de l'incertitude dans la définition de la mondialisation par ATTAC
    • La mondialisation et les modèles de gouvernance proposés par les Institutions Financières internationales (IFI) ou " Norm Makers " (le Kosovo)
    • La mondialisation : phénomène subi ou stratégie d'Etat ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/12/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7475-1794-2
  • EAN
    9782747517942
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    137 pages
  • Poids
    0.205 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
12,70 €