La justice dans la société - Une justice sans fondement

Note moyenne 
Jacques Blanchet - La justice dans la société - Une justice sans fondement.
Notre société est de plus en plus sensible au problème de l'injustice et se donne beaucoup de mal pour la combattre sous quelque forme qu'elle se manifeste.... Lire la suite
29,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 2 avril et le 6 avril

Résumé

Notre société est de plus en plus sensible au problème de l'injustice et se donne beaucoup de mal pour la combattre sous quelque forme qu'elle se manifeste. Pourtant, depuis " la mort de Dieu " et le règne généralisé de l'immanence, la justice n'a plus d'ancrage dans l'absolu, et aucun jugement ne peut être tenu pour incontestable et irréfutable. La justice est donc matière à discussion. Qu'est-ce qu'un comportement juste et en quoi se différencie-t-il d'un comportement injuste ? Est-ce à dire que nous sommes tombés dans un total relativisme, qui fait que tout est affaire de circonstances, tout se vaut, tout peut être justifié ? ou bien avons-nous trouvé des absolus de remplacement : le droit naturel, la religion, le calcul mathématique, la vérité scientifique, la morale, la loi, l'économie ? Ou serions-nous, tout simplement, capables en conscience de faire triompher l'équité, " en situation ", sous le feu des événements ? Certains philosophes ont cru pouvoir définir des principes de justice universels (Kant) ou les bases de jugements bien pesés (Rawls).
Beaucoup finalement ont cherché une solution de nature politique ; la justice, dans ce cas, serait le propre d'une société bien organisée et bien gérée : rationalité, démocratie, égalité des chances, liberté du marché, intercommunication sont les recettes les plus avancées. Mais une telle philosophie pragmatique efface les références et les repères dans une société qui n'a plus d'autre souci que de réaliser le bien-être de tous.
En vérité, la société est plus sage et plus exigeante que les philosophes anglo-saxons ne le croient. Selon des approches que nous nous sommes efforcé de décrypter, elle crée des valeurs qui la dépassent. Elle n'a jamais renoncé à sa quête de l'absolu.

Sommaire

  • LA BIBLE, UNE JUSTICE FONDEE, MAIS NON JUSTIFIEE
  • L'ANTIQUITE GRECQUE ENTRE JUSTICE DIVINE ET JUSTICE PROFANE OU LA RENCONTRE DE LA JUSTICE HUMAINE ET DE LA JUSTICE SOCIALE
  • L'AVENTURE DU DROIT NATUREL A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU FONDEMENT DE LA JUSTICE
  • LA MORALE SOCIALE DE L'EGLISE OU LA FIDELITE AUX FONDEMENTS DIVINS DE LA JUSTICE
  • LES AVENTURES DE LA FOI
  • LA JUSTICE APPUYEE SUR LES PRINCIPES DE LA MORALE, HISTOIRE D'UNE RUPTURE
  • LA JUSTICE DEFINIE PAR LE DROIT
  • LA JUSTICE PLACEE SOUS LA RESPONSABILITE DE L'ECONOMIE
  • LES ATTAQUES CONTRE LA PENSEE CLASSIQUE
  • LA CRISE DES FONDEMENTS ET SES CONSEQUENCES

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/07/2011
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-296-55073-5
  • EAN
    9782296550735
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    310 pages
  • Poids
    0.5 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jacques Blanchet

Jacques Blanchet, ancien élève de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, ancien élève de l'ENA, docteur en droit et Sciences économiques est diplômé de l'Institut d'Etudes et de Recherches Diplomatiques. Il a mené une carrière qui l'a conduit de l'administration centrale du ministère de l'Agriculture à la diplomatie, à la recherche et à l'enseignement Il est l'auteur d'une douzaine de livres sur l'économie et les affaires internationales.
Il est secrétaire exécutif de l'Académie européenne des Sciences des Lettres et des Arts.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK