La France rébellionnaire - Les résistances à la gendarmerie (1800-1859) (Broché)

  • PU Rennes

  • Paru le : 24/04/2008
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Au terme d'une enquête menée sur soixante ans et portant sur toute la France, quelque 3 725 rébellions collectives et violentes contre des gendarmes... > Lire la suite
20,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 18 décembre et le 20 décembre
ou
ou
Votre note
Au terme d'une enquête menée sur soixante ans et portant sur toute la France, quelque 3 725 rébellions collectives et violentes contre des gendarmes ont pu être reconstituées. Envisagées une à une, ces affaires sont riches d'enseignement sur les points de friction, les modes de mobilisation, les rites de la violence ou encore les formes de la répression. Considérées dans leur ensemble, elles forment une masse statistique propre à revisiter les grands paradigmes qui modèlent le champ historiographique du XIXe siècle, comme la fin des terroirs, la civilisation des mœurs, la monopolisation de la violence légitime.
Ce phénomène rébellionnaire est en effet indissociable de l'essor des forces et des fonctions de la gendarmerie, elle-même manifestation et moyen du développement de l'Etat post-révolutionnaire. Au fil d'une vingtaine de cartes déclinées aux échelles du département, de l'arrondissement et du canton, cet ouvrage suit le mouvement d'implantation des brigades et les résistances auxquelles elles peuvent se heurter.
Au-delà des fractures politiques, cet atlas de l'ordre et des désordres dessine les fronts pionniers investis au nom de la civilisation. Au cours de cette période décisive, la gendarmerie conquiert sa légitimité dans l'espace national et dans la société rurale, en se constituant véritablement comme une force publique reconnue. L'acceptation de son autorité précipite dès lors le dépérissement des révoltes communautaires : le fait de société devient fait divers.
    • L'ordre conscriptionnel (1800-1813)
    • Une institution en mouvement (1800-1813)
    • L'impossible force publique (1814-1817)
    • Des années polémiques (1818-1830)
    • Des années critiques (1830-1835)
    • Distanciation politique et détente sociale (1836-1847)
    • La dramatisation des enjeux sous la Deuxième République (1848-1851)
    • L'autorité consacrée (1852-1859)
    • Les France rébellionnaires
    • Des " missionnaires de paix "
    • La régularisation de la répression
  • Date de parution : 24/04/2008
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Histoire
  • ISBN : 978-2-7535-0580-3
  • EAN : 9782753505803
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 365 pages
  • Poids : 0.555 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Biographie d'Aurélien Lignereux

Aurélien Lignereux, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure (Ulm) et agrégé d'histoire, est actuellement Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche (ATER) à l'université de Savoie. La thèse de Doctorat, sous la codirection de Nadine Vivier et de Jean-Noël Luc, " Force à la loi " ? Rébellions à la gendarmerie et autorité de l'Etat dans la France du premier XIXe siècle (1800-1859), dont est issu ce livre, a obtenu le Prix de thèse de l'université du Maine et le Prix d'histoire militaire 2007.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Aurélien Lignereux - La France rébellionnaire - Les résistances à la gendarmerie (1800-1859).
La France rébellionnaire. Les résistances à la gendarmerie...
20,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK