La foire aux vanités, souvenirs du Festival de Cannes - Grand Format

Note moyenne 
"Chaque année on peste d'aller au Festival, chaque année on est ravi d'y être. Jusqu'au jour où, c'est juré! même dans la peau d'un juré, on n'y... Lire la suite
19,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 3 février et le 8 février
En librairie

Résumé

"Chaque année on peste d'aller au Festival, chaque année on est ravi d'y être. Jusqu'au jour où, c'est juré! même dans la peau d'un juré, on n'y mettra plus jamais les pieds. Jusqu'à la prochaine fois ? Entre Mission impossible et Marx Brothers, c'est le récit de ces vacances en Festival que je voulais entreprendre. Un carnet de bord parallèle, un journal intime marginal et souterrain. Au hasard des souvenirs, bons ou mauvais, des anecdotes, hilarantes ou à pleurer, mais sans aucune nostalgie.
Ces souvenirs de Cannes sont comme tous les souvenirs : imprécis, altérés, brumeux, mythifiés, réinventés. Il y aura donc des trous, des approximations, des erreurs de dates et de personnes, des omissions volontaires et des oublis inconscients, des anecdotes rêveuses et des fabulations réalistes. A l'endroit et à l'envers, ce roman "vrai" de Cannes est un tricot de la mémoire : on tire un fil et c'est tout le pull qui vient." Gérard Lefort

Caractéristiques

  • Date de parution
    09/05/2019
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7014-0034-1
  • EAN
    9782701400341
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    251 pages
  • Poids
    0.378 Kg
  • Dimensions
    14,1 cm × 22,6 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Anecdote : En mai 1988, à l'occasion de la présentation à Cannes de son nouveau film Bird, consacré au jazzman Charlie Parker, ma collègue Marie Colmant et moi-même décrochons pour Libération une interview exclusive de son réalisateur Clint Eastwood. Il aurait sans doute été plus simple de rencontrer le président des Etats-Unis. Rendez-vous top secret avec l'attachée de presse dans le hall de l'hôtel Carlton ; exfiltration par les cuisines ; porte dérobée sur une rue adjacente ; limousine noire à verres fumés ; départ en trombe vers l'hôtel Eden Roc du cap d'Antibes où sont logées les super stars.
" Ca manque un peu de gyrophares et de motards ", commente Marie. Arrivés sur place, nous sommes réceptionnés par trois gardes du corps en lunettes noires et oreillettes, qui, après un brin de fouille corporelle, nous accompagnent vers un coin retiré du parc de l'hôtel. Nous pénétrons dans le sanctuaire dit des " cabanas ", paradis pour milliardaires avec crique privée et cabanon de luxe. Eastwood nous y attend, cordial et sympathique comme si on s'était quittés la veille.
L'entretien commence. Mais au bout d'un quart d'heure, un gros animal s'interpose entre nous et la vue sur mer, avant de détaler. " Tiens, un lièvre ", dit Marie à voix basse. Euh, non Marie, ce n'était pas un lièvre mais un rat, énorme, dodu à souhait, palace oblige. Nous n'osons pas en parler à Eastwood. Mais, intrigué par notre conciliabule, il nous en demande la raison et nous lâchons le morceau.
" Un rat ? commente Clint Eastwood plus cool que jamais. Dommage que vous ne m'ayez rien dit, j'ai toujours un flingue à portée de main ".

À propos de l'auteur

Biographie de Gérard Lefort

Critique de cinéma, homme de radio et de télévision, Gérard Lefort a été une des "plumes" des pages culturelles du journal Libération pendant plus de trente ans. Il couvre le Festival de Cannes depuis 1983. 1l a récemment publié deux romans aux Editions de l'Olivier, Les Amygdales (2015) et Le Commun des mortels (2017).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,00 €