La crise de la société rurale en Egypte - La fin du fellah ? (Broché)

  • Karthala

  • Paru le : 01/03/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
La crise de la société rurale est l'un des multiples paradoxes de l'Egypte contemporaine. Si l'agriculture égyptienne est l'une des plus productives... > Lire la suite
20,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 26 octobre et le 31 octobre
ou
Votre note
La crise de la société rurale est l'un des multiples paradoxes de l'Egypte contemporaine. Si l'agriculture égyptienne est l'une des plus productives et des plus intensives du monde, ses paysans sont parmi les plus pauvres : 50 à 80 % d'entres eux, selon les analyses, sont au-dessous du seuil de pauvreté. En outre, bien que l'Egypte soit devenue l'un des grands exportateurs de produits agricoles, elle demeure l'un des plus grands importateurs de denrées alimentaires. Une dépendance qui s'est traduite en 2008 par une grave crise qui a entraîné des troubles sociaux significatifs. " Accès " est le mot-clef qui résume la crise à laquelle est confrontée la communauté des fellahs, alimentée par l'ensemble des difficultés du pays. Les diagnostics sur l'émiettement ou la fragmentation de la terre agricole dissimulent, en fait, les difficultés d'accès à la terre et l'inégalité dramatiques des structures agraires. De même, alors qu'il est souvent question d'une " crise hydraulique ", il vaut mieux souligner les injustices nées de l'accès à l'eau qui provoquent une crise " hydro-sociale ". L'inégalité de l'accès à la terre agricole tout comme l'inégalité d'accès à l'eau ne sont en fait que les revers d'une même médaille. Ainsi, loin d'être l'expression d'une apathie, voir d'un refus d'agir, la situation du fellah découle d'une incapacité à faire entendre sa voix. Le paysan égyptien, privé des possibilités d'une action politique et d'une participation citoyenne ne peut guère se rendre maître de son destin. Comme le montre Habib Ayeb, aux termes d'une longue enquête, la disparition du fellah semble irréversible. Seule une démarche politique volontariste visant le maintien des paysans sur leur terre, dans le cadre global d'une lutte contre la pauvreté, de développement durable et de justice sociale, pourrait inverser le cours des choses.
  • CRISE AGRICOLE, CRISE SOCIALE
  • LA REFORME AGRAIRE " SOCIALISTE " : ESPOIRS ET DECEPTIONS
  • LA CONTER-REFORME : LE TEMPS DES GRANDS PROPRIETAIRES ET DES INVESTISSEURS
  • LA COLONISATION DU DESERT : DISCOURS, REALISATIONS ET RISQUES
  • CRISE HYDRAULIQUE OU PAUVRETE HYDRAULIQUE ?
  • LA GESTION DE L'EAU EN EGYPTE : DE LA SAKIA COLLECTIVE A LA MOTO-POMPE INDIVIDUELLE
  • LES ASSOCIATIONS D'USAGERS DE L'EAU (AUES) EN EGYPTE
  • Date de parution : 01/03/2010
  • Editeur : Karthala
  • Collection : Hommes et Sociétés
  • ISBN : 978-2-8111-0351-4
  • EAN : 9782811103514
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 197 pages
  • Poids : 0.33 Kg
  • Dimensions : 16,0 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Biographie de Habib Ayeb

Géographe, Habib Ayeb est chercheur au Centre de recherches sociales de l'Université américaine du Caire (AUC). Spécialiste des problématiques liées à l'eau et au monde rural, il mène des recherches comparatives en Egypte et en Tunisie, consacrées aux " compétitions sur les ressources agricoles et rurales et les problèmes des petites paysanneries ". Il a publié de nombreux articles et plusieurs livres. En 2005, avec Olivier Archambeau, il a réalisé un film : Sur les bords du Nil : l'eau en partage.
Habib Ayeb - La crise de la société rurale en Egypte - La fin du fellah ?.
La crise de la société rurale en Egypte....
20,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK