La construction des professions juridiques et médicales - Europe occidentale, XVIIIe-XXe siècle - Grand Format

Note moyenne 
La structuration des activités juridiques et médicales en Europe depuis le XVIIIe siècle a été jusqu'ici trop peu étudiée de manière conjointe,... Lire la suite
24,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 2 décembre et le 7 décembre
En librairie

Résumé

La structuration des activités juridiques et médicales en Europe depuis le XVIIIe siècle a été jusqu'ici trop peu étudiée de manière conjointe, sous l'angle de leur professionnalisation et de leur inscription territoriale. L'ouvrage résulte d'une collaboration pluridisciplinaire entre historiens, sociologues et juristes. Après avoir présenté la notion de professionnalisation, dans ses dimensions historiographique et sociologique, les contributions analysent les modalités, les rythmes et les limites de la structuration de métiers liés au droit, à la médecine et à l'ordre public dans l'aire continentale ouest-européenne marquée par la tradition romaine (France, Espagne, Italie, Belgique, Allemagne).
De manière originale, les professions libérales au sens strict sont rapprochées d'autres métiers d'ordre public (juges, policiers, gardes champêtres...).

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/06/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-2959-4
  • EAN
    9782757429594
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    305 pages
  • Poids
    0.508 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Une réflexion combinée sur l'histoire de domaines professionnels rarement associés : justice, médecine et activités de l'ordre public.

À propos des auteurs

Jean-Paul Barrière, professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Franche-Comté, historien du nodal, étudie en particulier les rapports entre droit, famille et société (notaires, histoire des femmes, veuvage masculin et féminin...). Il dirige les Presses universitaires de Franche-Comté. Hervé Leuwers, professeur à l'Université de Lille, consacre ses travaux aux professions judiciaires et à la Révolution française.
Il a notamment publié une histoire du barreau (L'Invention du barreau fronçais, 1660-1830, EHESS, 2006) et des biographies de juristes en Révolution, dont Robespierre (Fayard, 2014) et Camille et Lucile Desmoulins (Fayard, 2018).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,00 €