La conscience et le droit. Actes du 18ème colloque national de la Confédération des Juristes Catholiques de France

Note moyenne 
Joël-Benoît d' Onorio et  Collectif - .
Malgré les grandes déclarations et les grands principes, la conscience a vu son espace de liberté singulièrement rétréci dans nos sociétés sécularisées,... Lire la suite
17,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 18 décembre et le 21 décembre
En librairie

Résumé

Malgré les grandes déclarations et les grands principes, la conscience a vu son espace de liberté singulièrement rétréci dans nos sociétés sécularisées, technicisées et surréglementées. Sous l'influence du conformisme idéologique, nos lois redoutent les objections de la conscience de peur d'inciter à la désobéissance civile et civique. En appeler à la conscience devient insupportable à qui ne jure que par le progrès, la modernité ou le consensus... De surcroît, renvoyant en grande partie à la transcendance, la conscience cherche encore sa place dans notre laïcité française qui, depuis un siècle, a entrepris de congédier le religieux de la vie publique avant qu'il ne déserte la vie privée. Pourtant, depuis la plus lointaine Antiquité, les relations entre la conscience et le droit se sont toujours situées au cœur de la vie sociale car la loi n'est jamais neutre : sa recherche du juste est une démarche essentiellement éthique qui, par là même, engage la conscience des citoyens, quelles que soient, par ailleurs, leurs croyances ou incroyances. La démocratie n'est pas exempte de cette tension perpétuelle qui traverse la conscience de chacun entre le bien et le mal, le juste et l'injuste, le légal et le moral. C'est à ce vaste panorama que se livrent les auteurs de cet ouvrage en envisageant la place de la conscience dans les principes du droit et les textes de loi, ainsi que son rôle dans l'activité du législateur, du magistrat et de l'avocat. Gage de vraie liberté, le respect de la conscience constitue un droit fondamental car un droit sans conscience serait tout le contraire du droit.

Sommaire

    • Droit sans conscience ? La liberté de conscience en droit comparé
    • La clause de conscience dans le domaine biomédical : un paysage contrasté
    • La conscience du législateur : Réflexions éthiques entre foi et loi
    • La conscience du législateur : enjeux pratiques
    • La conscience du magistrat
    • La conscience de l'avocat
    • La conscience, instance ultime dans une société pluraliste ? Le droit, la morale et la démocratie.

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/11/2002
  • Editeur
  • ISBN
    2-7403-0973-2
  • EAN
    9782740309735
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    189 pages
  • Poids
    0.275 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 22,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
17,00 €