L'utopie au quotiden - La vie ordinaire en URSS 1953-1985 - Grand Format

Note moyenne 
Geneviève Piron et Lada Umstätter - L'utopie au quotiden - La vie ordinaire en URSS 1953-1985.
Partant d'une collection d'objets du quotidien, ce livre offre une lecture des codes, usages et pratiques sociales en URSS dans les années 1950-1980.... Lire la suite
42,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 2 octobre et le 6 octobre
En librairie

Résumé

Partant d'une collection d'objets du quotidien, ce livre offre une lecture des codes, usages et pratiques sociales en URSS dans les années 1950-1980. Abondamment illustré de scènes de la vie (photographies de l'époque, scènes de films) et de fragments littéraires, il propose une reconstitution de situations et phénomènes de ce que fut « l'utopie au quotidien » pour les générations du socialisme réalisé.
Quelle est la signification symbolique du foulard de pionnier, attribut de tout écolier soviétique ? Que sait faire une femme soviétique avec des bas usés ? Comment déniche-t-on une machine à écrire dans un système de pénurie continuelle ? La société soviétique repose sur des savoir-faire partagés qui ressortent du système D et qui connotent les objets. Dans le livre et l'exposition, ceux-ci sont pris comme prétextes pour dérouler cet ensemble de significations, officielles et populaires, connues et partagées par tous les habitants de l'empire soviétique.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/03/2017
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-88250-448-7
  • EAN
    9782882504487
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    439 pages
  • Poids
    2.2 Kg
  • Dimensions
    23,0 cm × 30,2 cm × 3,7 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Geneviève Piron est la directrice du programme d'échange universitaire de Smith College à Genève. Elle a travaillé comme interprète et traductrice, notamment pour le CICR, en Fédération de Russie. Spécialiste du domaine russe, elle a dirigé le catalogue de l'exposition Goulag, le peuple des zeks (Musée d'ethnographie de Genève/Infolio, 2004) et est l'auteur de l'ouvrage Léon Chestov, philosophe du déracinement (L'Age d'Homme, 2010), basé sur sa thèse de doctorat.
Lada Umstätter est la directrice du musée des Beaux-Arts de La Chaux-de-Fonds. Née à Moscou, elle a étudié l'histoire de l'art à l'Université Lomonossov de Moscou et a travaillé dans les domaines de la muséographie, de l'enseignement et de la communication culturelle en Russie, en Suisse, en Israël et aux Etats-Unis. Elle est spécialiste de l'art suisse et européen du XXe siècle, de l'art religieux contemporain et de l'histoire culturelle de l'URSS.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

42,00 €