L'Hygiène dans la République. La santé publique en France, ou l'utopie contrariée, 1870-1918

Note moyenne 
Patrick Zylberman et Lion Murard - .
" Je défends la France contre les épidémies avec mon porte-plume. " Pareil propos ne va pas sans écorner le mythe de l'Etat jacobin, ni sans mettre... Lire la suite
37,20 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 14 avril et le 16 avril

Résumé

" Je défends la France contre les épidémies avec mon porte-plume. " Pareil propos ne va pas sans écorner le mythe de l'Etat jacobin, ni sans mettre en lumière la différence de traitement réservé à l'école et à la santé, deux des valeurs cardinales de la République. Timide, voire hostile, le parlement n'aura jamais consenti qu'à des lois facultativement obligatoires. De crainte de s'aliéner les sympathies électorales, il ne s'extorque en 1902 notre grande charte sanitaire que pour en confier l'exécution à ceux-là même qui ont intérêt à ne pas agir, les maires. Cause malheureuse que celle de la santé publique : " un préfet aui n'ose pas, un maire qui ne veut pas, un hygiéniste qui ne peut pas. " Aventure piquante au pays du grand Napoléon... L'intrusion de l'expert menaçant de détraquer l'administration des notables, le gouvernement se borne à recueillir des renseignements et à donner des avis. Abandonnée à la discrétion des assemblées locales, l'hygiène pâtit également de la fâcheuse attitude du corps médical. Quant à l'opinion, elle paraît moins en proie à la peur qu'au doute et n'attend de la prétendue " révolution pastorienne " que des remèdes et des soins. France pastorisée ? Ce mot rend un son étrange au cours de la Grande guerre, immense épisode de la tuberculose. La santé publique obéit en France à une logique discontinue procédant par une suite d'élans et de pannes, par à-coups exogènes. Logique que les Trente Glorieuses viendront accélérer sans rompre avec son caractère déséquilibré.

Sommaire

    • L'invention : la Société de médecine publique
    • L'innovation : la loi de 1902
    • La diffusion : le médecin, le maire et la santé publique
    • Vaincre l'opinion ? Le sacrifice : la Belle Epoque face à la tuberculose
    • La militarisation de l'hygiène.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/1996
  • Editeur
  • ISBN
    2-213-59788-X
  • EAN
    9782213597881
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    805 pages
  • Poids
    1.205 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,6 cm × 4,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Chercheurs associés au CERMES, (CNRS, INSERM, EHESS), spécialistes d'histoire sociale, Lion Murard et Patrick Zylberman ont publié Le Petit Travailleur infatigable. Villes-usines, habitat et intimités au XIXè siècle (1976).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK