L'étranger en Bretagne au Moyen Age - Présence, attitudes, perceptions (Broché)

  • PU Rennes

  • Paru le : 26/06/2008
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Au cœur des problématiques de l'histoire médiévale, le thème de l'étranger ne pouvait que s'enrichir en portant le regard sur une principauté,... > Lire la suite
22,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 23 décembre et le 28 décembre
ou
ou
Votre note
Au cœur des problématiques de l'histoire médiévale, le thème de l'étranger ne pouvait que s'enrichir en portant le regard sur une principauté, la Bretagne, à la fin du Moyen Age. La période choisie coïncide donc avec l'apogée de " l'Etat breton " sous la dynastie des ducs de Montfort (1364-1514). Poser le problème de l'autre, c'est aussi s'interroger sur les questions d'identité nationale : en quoi l'étranger participe-t-il au développement de l'Etat princier aux XIVe et XVe siècles ? En quoi contribue-t-il à définir une identité bretonne ? Après une présentation des sources et des méthodes, l'auteur envisage la diversité des situations et pose donc le sujet en termes sociologiques : il s'agit de faire le point sur la présence étrangère, sur les activités exercées dans le duché, ainsi que sur les relations développées avec la société bretonne. La pluralité des statuts engendre en effet des attitudes différenciées à l'égard de l'autre. La question se pose ensuite en termes politiques et le regard se porte sur le traitement des étrangers par le pouvoir ducal dans les pratiques institutionnelles et législatives. L'absence d'un statut juridique comparable à celui qui existe en France n'a pas empêché de définir une attitude à l'égard de l'autre : tout est fait pour inscrire sa venue dans un cadre légal. Enfin, après l'étranger vécu " au quotidien ", l'ouvrage envisage l'homme estrange perçu de manière plus intuitive et instrumentalisé à des fins idéologiques. L'étranger constitue à la fois un rouage et un enjeu dans la politique d'affirmation nationale. Mais en dépit des apparences, celles des discours intellectuels ou des réactions épidermiques ponctuelles, l'étude de l'étranger, fortement présent dans le duché, ne permet pas de mettre en évidence le développement de véritables sentiments xénophobes. Elle révèle au contraire une Bretagne, certes en quête d'identité, mais bien intégrée à l'espace européen.
    • Prolégomènes à l'histoire de l'étranger en Bretagne ; Sources et méthodes de travail
  • LE CADRE SOCIOLOGIQUE : PRESENCE ET ACTIVITES DES ETRANGERS
    • Un ensemble à géométrie variable
    • Du passage à l'installation
    • Une présence encombrante
  • LE CADRE JURIDIQUE ET INSTITUTIONNEL : TRAITEMENT DE L'ETRANGER PAR LE POUVOIR DUCAL
    • Accueillir et contrôler : la définition d'un cadre diplomatique
    • Protéger ou spolier : la définition d'un cadre judiciaire
    • Du rejet à l'instrumentalisation
  • LE DISCOURS ET L'IMAGINAIRE : VISION ET REPRESENTATIONS DE L'ETRANGER DANS LES CHRONIQUES BRETONNES
    • La description des peuples : registres et connotations
    • La place de l'étranger dans le nationalisme breton
  • Date de parution : 26/06/2008
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Histoire
  • ISBN : 978-2-7535-0621-3
  • EAN : 9782753506213
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 437 pages
  • Poids : 0.715 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 24,0 cm × 3,2 cm

Biographie de Laurence Moal

Laurence Moal, professeur d'histoire-géographie dans le secondaire, est docteur en histoire médiévale, chercheur associée au Centre de recherche bretonne et celtique (CBBC). Le présent ouvrage est tiré de sa thèse.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Laurence Moal - L'étranger en Bretagne au Moyen Age - Présence, attitudes, perceptions.
L'étranger en Bretagne au Moyen Age. Présence, ...
22,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK