L'esthétique musicale classique et romantique - De Kant à Wagner - Grand Format

Note moyenne 
L'Esthétique musicale classique et romantique est une présentation de la réflexion musicale entre l'"époque-seuil" (Kosellek) située autour de 1770... Lire la suite
40,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 2 octobre et le 6 octobre
En librairie

Résumé

L'Esthétique musicale classique et romantique est une présentation de la réflexion musicale entre l'"époque-seuil" (Kosellek) située autour de 1770 et les décennies tardives du XIXe siècle, qui marquent le début de la modernité. Tout en se limitant à l'Allemagne, le livre est universel, dans la mesure où l'esthétique musicale allemande, en particulier durant la décennie décisive ouverte par la Critique de la faculté de juger de Kant (1790) et close par les Fantaisies sur l'art de Tieck (1799), a été à la pointe de l'évolution européenne.
Le romantisme fut un phénomène d'esthétique musicale avant de devenir un phénomène musical, il s'affirma comme mode d'écoute avant de pénétrer les styles et les formes de la composition, et parmi les faits les plus curieux de l'époque sur laquelle le livre est centré figure la simultanéité des esthétiques musicales classique et romantique. Néanmoins, l'esthétique musicale classique demeurait vers 1800 rudimentaire, parce qu'il n'y avait pas de liaison efficace entre Vienne, le lieu du classicisme musical, et le foyer essentiel de développement de la réflexion sur la musique, le centre et le nord de l'Allemagne.
A certains égards, Eduard Hanslick, qui a été injustement traité de formaliste, est l'esthéticien qui a réussi à donner une formulation légitime de l'esprit de la musique classique. C'est d'elle que purent partir plus tard, bien que sans le dire, August Halm et Heinrich Schenker.

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/04/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7288-0591-4
  • EAN
    9782728805914
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    632 pages
  • Poids
    0.975 Kg
  • Dimensions
    19,0 cm × 20,0 cm × 3,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Carl Dahlhaus

Carl Dahlhaus (1928-1989) est l'un des plus grands musicologues allemands de la seconde moitié du XXe siècle. Il a étudié la musicologie de 1947 à 1952 aux universités de Göttingen et de Fribourg, avant d'obtenir en 1953 le titre de docteur pour sa thèse sur les messes de Josquin des Prés. De 1950 à 1958, il a été assistant au Deutsches Theater de Göttingen, de 1960 à 1962 membre de la rédaction de la Stuttgarter Zeitung, de 1962 à 1966 responsable de la recherche musicologique régionale à l'université de Kiel où il a obtenu en 1966 le titre de professeur pour sa thèse d'habilitation intitulée Etudes sur la naissance de la tonalité harmonique.
A partir de 1967, il a été professeur de musicologie à la Technische Universität de Berlin. Ses principaux domaines de recherche sont l'histoire de la musique du XIXe et du XXe siècle, ainsi que l'esthétique et la théorie musicales. Dahlhaus a dirigé l'édition complète des oeuvres de Wagner et le coéditeur de l'Encyclopédie Piper du théâtre lyrique. Il a publié La Musique du XIXe siècle en 1980 et L'Esthétique musicale classique et romantique, son dernier ouvrage, en 1988.
Sont notamment disponibles en traduction française : Les Drames musicaux de Richard Wagner et La Tonalité harmonique (1995), L'Idée de la musique absolue (1997), les Essais sur la Nouvelle Musique (2005), les Fondements de l'histoire de la musique (2013), L'Esthétique de la musique (2015) et un recueil d'essais sur Schoenberg (2017). Membre de l'Académie allemande de langue et de littérature, il a reçu la Grande Croix fédérale du Mérite avec étoile.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

40,00 €