L'ERE DE LA MEDICALISATION. Ecce homo sanitas

Note moyenne 
Daniel Delanoë et Pierre Aïach - .
Le Meilleur des mondes conçu par Aldous Huxley reposait sur une valeur suprême, la stabilité. Dans notre monde, la santé n'est-elle pas devenue la... Lire la suite
23,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 18 novembre et le 20 novembre
En librairie

Résumé

Le Meilleur des mondes conçu par Aldous Huxley reposait sur une valeur suprême, la stabilité. Dans notre monde, la santé n'est-elle pas devenue la valeur première, en même temps que le dernier refuge de la morale et de la solidarité ? Le lecteur pourra imaginer une société future dans laquelle la médicalisation, en marche depuis plusieurs siècles, aura fini par investir l'ensemble du champ social. En effet, la médicalisation n'est pas seulement l'expansion de la médecine en tant que pratique et savoir, elle est aussi le produit des transformations qui s'opèrent dans le domaine de l'expertise et dans les divers secteurs du monde social. Elle est à la fois constituée et engendrée par une " occupation " de plus en plus obsessionnelle des esprits par la valeur santé. Elle est le fruit d'une dialectique subtile entre les divers éléments qui sont à l'origine du processus qui lui donne force et dynamisme. Rien ne peut véritablement s'opposer à ce processus - et certainement pas les politiques de restriction des dépenses de santé - dans la mesure où la source essentielle à laquelle il s'alimente est la vie, avec ses angoisses face à la maladie, à la souffrance, au vieillissement et à la mort. Avec la médicalisation, peut-être sommes nous arrivés aujourd'hui au terme de l'ère médicale prophétisée par Knock et entrons nous dans l'ère de l'homo sanitas.

Sommaire

    • Les politiques de la médicalisation
    • Les voies de la médicalisation
    • Médicalisation et procès de civilisation
    • La médicalisation vue par les historiens
    • Enjeux et formes de la médicalisation : d'une approche globale au cas de la gérontologie
    • La médicalisation des comportements vue selon les résultats des enquêtes " santé-soins-médicaux "
    • La médicalisation psychiatrique de " la peine à vivre "
    • Réflexions sur la médicalisation de la douleur
    • Les " soins hospitaliers à domicile " entre démédicalisation et médicalisation du domicile
    • La médicalisation de la ménopause.

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/01/1998
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7178-3518-0
  • EAN
    9782717835182
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    251 pages
  • Poids
    0.36 Kg
  • Dimensions
    13,9 cm × 21,5 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Pierre AÏACH est sociologue, directeur de recherche à l'INSERM (Institut Nationale de la Santé et de la Recherche Médicale) et Président de l'Association ERASME (Etudes et Recherches en Anthropologie et Sociologie dans le Champ Médical). Daniel DELANOË est psychiatre et chercheur au CRESP (Centre de Recherche sur les Enjeux Contemporains en Santé Publique) à la faculté de Bobigny, Paris XIII. Il fait une thèse à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales sur les représentations de la ménopause.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
23,00 €