L'émergence littéraire des femmes à Lyon à la Renaissance 1520-1560

Note moyenne 
Michèle Clément et Janine Incardona - L'émergence littéraire des femmes à Lyon à la Renaissance 1520-1560.
A en croire leurs contemporains, les femmes de Lettres brillèrent tout particulièrement à Lyon dans les années 1550. Il reste de cette effervescence... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 janvier et le 29 janvier
En librairie

Résumé

A en croire leurs contemporains, les femmes de Lettres brillèrent tout particulièrement à Lyon dans les années 1550. Il reste de cette effervescence des œuvres encore célèbres, comme celles de Louise Labé et Pernette du Guillet, des textes connus des érudits lyonnais ou des seuls spécialistes, et parfois des traces plus ténues encore, quand les écrits ont disparu sans avoir été publiés. Dans d'autres cas, enfin, il reste des énigmes, comme la mystérieuse autrice des Comptes amoureux de Madame Jeanne Flore, qui pourrait bien n'avoir jamais existé. De fait, le milieu littéraire lyonnais de la Renaissance semble avoir délibérément favorisé l'émergence des femmes en son sein. Les premiers pas reviennent à Clément Marot et Bonaventure des Périers, qui insérèrent dans leurs ouvrages des poèmes de femmes dialoguant avec les leurs, donnant ainsi à voir les noms et les écrits de quelques-unes de ces " consœurs ". Le milieu éditorial aussi joua un rôle essentiel : en dédiant de nombreuses publications " aux dames ", en sauvant de l'anonymat des brouillons appelés à disparaître (comme les Rymes de Pernette Du Guillet), en remodelant la présentation de certaines œuvres (comme les Angoysses douloureuses d'Hélisenne de Crenne), en imprimant celles de Marguerite de Navarre, de Louise Labé, de Marguerite de Cambis, et même en accueillant l'étonnante Jeanne Flore, double féminin de juan de Flores, les éditeurs François Juste, Denis de Harsy, Jean de Tournes, Antoine du Moulin, Guillaume Roville, Lucantonio Ridolfi furent autant d'acteurs de la cause littéraire des femmes. C'est aux jeux d'influence de ces différentes composantes, à leurs soubassements sociologiques, idéologiques et littéraires, que les articles de ce volume sont consacrés. C'est aux efforts de chacun et chacune qu'ils tentent de rendre vie.

Sommaire

  • " LE CLIMAT LYONNAIS "
    • Comment un nouveau champ littéraire est crée à Lyon : " En donnant lieu à la main féminine " (1530-1555)
    • Le cercle de Lucantonio Ridolfi
    • La femme dans les ouvrages médicaux lyonnais : questions théoriques et stratégies éditoriales
    • Une sainte femme désirée : le Magdalon de la Magdalena de Jean de Vauzelles (Lyon, 1551)
  • SPECIFICITES POETIQUES ?
    • Voix de femmes, livres d'hommes - Autour de trois poétesses : Jeanne Gaillarde, Jacqueline de Stuard, Claude de Bectoz
    • Louise Labé, Olivier de Magny : dialogue poétique, dialogue politique ?
    • " Tu le pourras clerement icy veoir " - Les Rymes de Pernette Du Guillet, publication vertueuse ou stratégie éditoriale ?
    • A propos des " Elégies " de Pernette Du Guillet
  • CONSTRUCTIONS NARRATIVES
    • Interventions lyonnaises sur un texte parisien : l'édition des Angoysses douloureuses qui procedent d'amours d'Hélisenne de Crenne
    • La relecture du mythe : quelques échos de la tradition classique dans les Comptes amoureux de Jeanne Flore
    • La Fable réifiée : la mise au féminin dans l'écriture des trois premiers Contes amoureux de Jeanne Flore
    • Marguerite de Navarre et les Contes amoureux : parallèles ou coïncidences ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/04/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-86272-472-0
  • EAN
    9782862724720
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    284 pages
  • Poids
    0.465 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Michèle Clément est professeure de littérature française à l'Université Lyon 2 ; elle a édité, entre autres, Les Chansons spirituelles de Marguerite de Navarre. Janine Incardona enseigne la langue et la littérature françaises à l'Université de Valence (Espagne); elle a soutenu en 2003 une thèse sur Hélisenne de Crenne.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €