L'émergence du pouvoir local - Le département de l'Isère face à la centralisation (1800-1837) (Broché)

  • PU Rennes

  • Paru le : 02/12/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
L'un des apports fondamentaux du Consulat est la loi du 28 pluviôse an Vlll (17 février 1800) à l'origine d'institutions administratives comme le Conseil... > Lire la suite
22,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 20 décembre et le 22 décembre
ou
Votre note
L'un des apports fondamentaux du Consulat est la loi du 28 pluviôse an Vlll (17 février 1800) à l'origine d'institutions administratives comme le Conseil d'Etat, les préfets, les conseils généraux et bien d'autres. La révolution de Juillet et les lois décentralisatrices qui suivent la Charte dans les années 1830 introduisent officiellement une relative décentralisation, mais l'organisation administrative napoléonienne reste, dans ses grandes lignes, inchangée et demeure l'un des éléments centraux du modèle politique français contemporain. Le département de l'Isère, " relégué à l'une des extrémités élu royaume et resserré entre les Alpes et la frontière " selon les termes de l'un de ses préfets, apparaissait alors à un haut fonctionnaire venant souvent de Paris comme une région reculée et inquiétante, peuplée de contrebandiers, de déserteurs vivant le long de la frontière, de réfugiés italiens, d'ouvriers influencés par les troubles lyonnais, et de montagnards peu enclins à accepter l'autorité de l'Etat. En isolant une période historique homogène, cette étude de cas vise à comparer la théorie et l'application pratique de la centralisation administrative officiellement et ouvertement souhaitée par Napoléon. Si elle doit permettre de démontrer l'émergence et l'importance des" collectivités locales " (municipalités et conseils locaux) dans la gouvernante territoriale au début du XIXe siècle, et cela dès la période napoléonienne, le sujet n'en est cependant pas uniquement le pouvoir. C'est aussi une étude de l'Etat dans son articulation entre pouvoir central et pouvoir local. La prise en compte de l'action des habitants ou administrés, notamment (mais pas uniquement) les notables, à l'intérieur de ce système administratif, restitue à la dynamique du pouvoir local toute sa richesse et toute sa complexité.
  • LES ACTEURS DU POUVOIR LOCAL
    • Dans les coulisses du pouvoir : le "système des notables"
    • A la tête des "collectivités locales" : maires et conseillers
    • Des hauts fonctionnaires en province : préfets et sous-préfets
  • ADMINISTRER AU QUOTIDIEN EN TEMPS DE PAIX ET EN TEMPS DE GUERRE
    • Au fonds des campagnes : les défis de l'administration rurale
    • Au service des citadins : gouverner la ville
    • Gestion de crise : le département dans la guerre et l'occupation (1814 et 1815)
  • POLITIQUES PUBLIQUES LOCALES
    • Naissance des "collectivités locales"
    • Le temps des "agromanes" : encourager et développer l'agriculture
    • Un "département-providence" : protéger et soigner
  • Date de parution : 02/12/2010
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Histoire
  • ISBN : 978-2-7535-1190-3
  • EAN : 9782753511903
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 381 pages
  • Poids : 0.614 Kg
  • Dimensions : 15,4 cm × 24,0 cm × 2,7 cm

Biographie de Marie-Cécile Thoral

Marie-Cécile Thoral est agrégée d'histoire, docteur en histoire et "senior lecturer" en histoire contemporaine à l'université de Sheffield Hallam (Royaume-Uni).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

L'émergence du pouvoir local - Le département de l'Isère face à la centralisation (1800-1837) est également présent dans les rayons

Marie-Cécile Thoral - L'émergence du pouvoir local - Le département de l'Isère face à la centralisation (1800-1837).
L'émergence du pouvoir local. Le département de l'Isère...
22,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK