L'AVENIR DES PAYSANS. Les mutations des agricultures familiales dans les pays du Sud

Maxime Haubert

,

Collectif

Note moyenne 
Maxime Haubert et  Collectif - .
Le progrès technique et la libéralisation des échanges mondiaux paraissent condamner à la disparition ou à la marginalisation la plupart des petits... Lire la suite
17,99 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Le progrès technique et la libéralisation des échanges mondiaux paraissent condamner à la disparition ou à la marginalisation la plupart des petits producteurs agricoles des pays du Sud, incapables de résister à la concurrence d'agricultures beaucoup plus productives. Plus généralement, les mutations que connaissent ces pays, l'exode rural et des politiques discriminatoires paraissent conduire inéluctablement leurs sociétés paysannes à une plus ou moins rapide et violente décomposition. Les producteurs paysans n'ont-ils pas cependant encore un rôle fondamental à jouer dans la vie économique des pays pauvres, et notamment dans la solution de leurs problèmes alimentaires ? Et les sociétés paysannes ne recèlent-elles pas des potentialités considérables, dont la valorisation est indispensable pour tout véritable développement ? Cet ouvrage collectif tente de répondre à ces questions en retraçant l'évolution des agricultures familiales et paysannes et des politiques qui leur sont appliquées, puis en analysant les conditions de leur survie et surtout de leur participation au développement.

Sommaire

  • DES EVOLUTIONS CONTRASTEES
    • L'agriculture familiale en Europe : une perspective historique
    • L'Etat interventionniste : " révolution verte " et réformes agraires
    • Les paysanneries du Sud et la libération des échanges
    • La formation et les transformations de l'économie paysanne
  • LES CONDITIONS DE SURVIE ET DE DEVELOPPEMENT
    • Les conditions de viabilité de la production paysanne
    • L'articulation des paysans au marché
    • Les dispositifs d'appui à l'agriculture paysanne
    • Les mouvements paysans et le développement à la base.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/03/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-13-049821-3
  • EAN
    9782130498216
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    187 pages
  • Poids
    0.3 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Maxime Haubert, chercheur puis professeur de sociologie à l'Institut d'Etude du Développement Economique et Social (IEDES) de l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, a dirigé celui-ci de 1989 à 1996. Il a réalisé et animé un grand nombre d'études sur les problèmes, processus et politiques de développement. Ses recherches actuelles portent principalement sur les transformations des sociétés rurales, les organisations de caractère associatif et les mouvements sociaux.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK